Magazine Culture

Premières lignes…#24

Par Moglug @Moglug
Depuis mon retour du Septentrion, Je me répète souvent ces paroles de Magnùs Morland, les rares dont je me souvienne :

Je ne viens pas en Islande pour voir, au pied d'un glacier, un désert de lave, des geysers ou un volcan, car alors je perdrai l'écho de ce qui m'appelle ici. Je ne viens pas non plus contempler les aurores boréales. Je viens pour rejoindre l' autre côté d'une vision qui m'habite depuis de longues années, une vision dont je ne sais presque rien, sinon que le paysage archaïque, aux reliefs ruiniformes, de cette île qui a surgit de l'Atlantique Nord, il y a de cela 25 millions d'années, lui ressemble.

Ces paroles, de retour de mon voyage, je pourrais me les approprier et les offrir en réponse aux interrogations de mes amis, mais au lieu de cela je me tais et embarrassé par l'insistance de mon propre silence, je me corrige d'une formule : je n'ai pas encore fait le tour de ce voyage ou encore : J'ai approché là-bas quelque chose que je ne connaissais pas, que je recherchais depuis longtemps, qui dépasse ce que je pouvais en imaginer...Je ne sais pas encore en parler... formules qui, pour être vraies, n'en constituent pas moins de piètres échappatoires. A mes intimes seulement, je raconte ce rêve que je fis, un mois après mon retour [...].

L'invisible dehors : carnet islandais d'un voyage intérieur - Pierre Cendors [incipit]

Un rendez-vous initié par Ma lecturothèque, suivi par Georges, La chambre rose et noire, Moka, Au café bleu, Nadège, Mon univers Fantasy, La bibliothèque de Céline, A la page des livres, Livranthrope, Songes d'une Walkyrie, Lectoplum, Vague culturelle, Pousse de Gingko, et Colcoriane.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Moglug 307 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines