Magazine Culture

[Critique] Sully, l’art de se poser en douceur

Publié le 20 novembre 2016 par Linfotoutcourt

Sully, c'est le surnom du pilote qui a posé en 2009 un Airbus sur le flanc de l'Hudson River. Clint Eastwood en fait aujourd'hui un film. En samaritain expérimenté, celui-ci inscrit ce miracle dans la continuité de ses dernières œuvres. Au lieu d'épater la galerie, le cinéaste penche avec pudeur un œil sur ce qui fait de ce personnage un héros. Par cette astuce, il signe une œuvre délicate et pudique dont l'impact se mesure au-delà de la projection.

Quand la platitude agit en trompe l'œil. Eastwood bâtit son film comme un non-évènement. Au lieu d'exploiter le spectaculaire de l'atterrissage, le cinéaste le dilue au travers de flash-backs surgissant. Signes de la psyché troublé de son protagoniste, ces séquences sont l'occasion de mettre en avant le reste de l'équipage, les passagers et les sauveteurs de l'après-traumatisme. Le cinéaste oriente son tableau pour qu'il soit exact mais anti-spectaculaire, sans effusion tragique.

Rassembler en temps de division. Fascinant dans ses contradictions, Eastwood ne révèle sa note d'intention qu'en fin de parcours. Comme dans les bons crus du cinéaste, le classicisme mollasson adopté se transforme lors du final en une lettre de noblesse à ce que l'être humain a de fondamentalement de mieux. Tom Hanks, brillant dans sa sobriété, émeut dans son discours parce qu'en temps de division il y transparaît une pureté qui ranime la flamme.

Sully sort le 30 novembre 2016 dans les salles françaises.

(Visited 42 times, 42 visits today)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • [critique] Winchester ’73

    [critique] Winchester

    Après des westerns intenses aux enjeux énormes, c’est un film plus modeste de 90 minutes qui nous occupe à présent : une course-poursuite entre deux hommes qui... Lire la suite

    Par  Vance
    CINÉMA, CULTURE
  • Critique interdite

    Je ne voudrais surtout pas passer pour une antisémite Ça ne passe pas même si on fait vite... Et puis, ça risque de compromettre l'avenir de mon site Wallah,... Lire la suite

    Par  Le Journal De Personne
    CULTURE, HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Critique Bluray: The Witch

    Critique Bluray: Witch

    Réalisation Robert Eggers Scénario Robert Eggers Acteurs principaux Anya Taylor-Joy (en) Ralph Ineson Kate Dickie Harvey Scrimshaw Ellie Grainger Lucas Dawson... Lire la suite

    Par  Cinedingue
    CINÉMA, CULTURE, DVD, LIVRES, MUSIQUE
  • Critique Ciné : Nocturama (2016)

    Nocturama // De Bertrand Bonello. Avec Finnegan Oldfield, Vincent Rottiers et Hamza Meziani. Bertrand Bonello, après le très bon Saint Laurent, choisit de... Lire la suite

    Par  Delromainzika
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Box-office US : Sully de Clint Eastwood prend la (courte) tête

    Box-office Sully Clint Eastwood prend (courte) tête

    L'article Box-office US : Sully de Clint Eastwood prend la (courte) tête a été publié sur L'info tout court. Sully, l’histoire vraie du pilote d’US... Lire la suite

    Par  Linfotoutcourt
    CULTURE
  • Critique: Nocturama

    Critique: Nocturama

    Réalisation Bertrand Bonello Scénario Bertrand Bonello Acteurs principaux Vincent Rottiers; Finnegan Oldfield; Hamza Meziani; Manal Issa Sociétés de production... Lire la suite

    Par  Cinedingue
    CINÉMA, CULTURE, DVD, LIVRES, MUSIQUE
  • Critique: la Danseuse

    Critique: Danseuse

    Réalisation Stéphanie Di Giusto Scénario Stéphanie Di Giusto Sarah Thibau Acteurs principaux Lily-Rose Depp Mélanie Thierry Gaspard Ulliel Pays d’origine... Lire la suite

    Par  Cinedingue
    CINÉMA, CULTURE, DVD, LIVRES, MUSIQUE

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 80418 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine