Magazine Culture

Clive Barker offre de l’horreur avec son Livre De Sang (Tome 1), mais pas trop quand même…

Publié le 20 novembre 2016 par Desmondagreen @DesmondGreen6

Revenons un peu vers les livres pour cet article avec ma critique de mon tout premier livre de Clive Barker - que l'on ne présente plus (mais que je présenterais un peu après quand même ;) ) - intitulé " Livre de Sang () " ! Même pas peur :p

Clive Barker est un romancier britannique mais il ne se résume pas qu'à cela car il est aussi dramaturge, scénariste de bande dessinée, peintre et cinéaste. Son style ? Le splatterpunk ! :) J'avoue je ne connaissais pas non plus :p J'ai découvert ce terme sur internet et cela peut se résumer dans le fait que Clive Barker (tout comme Richard Christian Matheson, Jack Ketchum ou encore John Shirley) fait partie de ceux qui ont renouveler le genre fantastique et d'horreur en s'inspirant de l'esprit nihiliste et réaliste du punk pour détourner les clichés du genre avec des scènes de violence crues, des personnages déjantés ou asociaux, plus antihéros que héros, des méchants plus réalistes, des sociopathes plus que simplement malfaisants. En bref, il fait partie d'une certaine vague que je connait un peu à travers Matheson, mais j'étais curieux de découvrir le monde de Barker car je le connaissais uniquement grâce aux films d'horreur comme Cabal, Hellraiser ou encore Candyman (officiant en tant que scénariste et/ou réalisateur) mais je ne connaissais pas du tout l'aspect " littéraire " du monsieur. Bien que je savais qu'il était relativement reconnu pour ses écrits, je ne m'étais jamais plongé dedans jusqu'à maintenant et je suis tout de même assez content d'avoir sauté le pas 🙂

Livre de Sang me semblait adéquat pour découvrir ce " maître " de l'horreur qu'est Clive Barker car Livres de Sang est une collection de 6 tomes de nouvelles dont le premier volume porte le même nom Livre de Sang (sorti en 1984). La collection s'étant avec Une Course D'enfer, Confessions d'un Linceul en 1984 et en 1985 les tomes Apocalypses, Prison de Chair et La Mort, Sa Vie, Son Œuvre.

Recueil de nouvelles d'horreur, le premier Tome permet de se plonger dans 6 histoires en commençant par celle portant le même nom que ce premier tome, " Livre de Sang ".
Un faux médium arnaque des scientifiques et se moque des morts qui vont lui faire payer cet affront. Malheureusement, cette histoire est la moins bonne de tout le recueil. J'ai eu beaucoup de mal à accrocher, non pas à cause du style, mais tout simplement face à l'histoire qui très franchement est peu intéressante, voir limite chiante si je puis me permettre... Cela ne fait pas peur du tout, et l'horreur est vraiment très faiblarde. L'ensemble est très évasif. On ne comprend pas trop mais pour ce qui est du sanglant on en a pour son argent. Toutefois, même si j'ai eu du mal, je me suis motivé pour avancer et je n'ai pas du tout été déçu par la suite.

" Le train de l'abattoir " est bien plus passionnant et accrocheur dès les premières lignes. Leon Kaufman va apprendre que les entrailles de New York et ses tunnels cachent quelque chose dans l'obscurité, quelque chose de très ancien et horrible !
Fort heureusement, ici la note est largement rattrapée. Très bien amené, on découvre la perspective de deux protagonistes en parallèle. Le premier semble tout à fait sain d'esprit, tentant seulement de se débrouiller dans la ville gigantesque qu'est New York. Le second personnage est totalement à l'opposé, instable, troublé, visiblement en mission pour une puissance supérieur. C'est passionnant. On a envie de dévorer l'histoire afin de savoir ce qu'il va se passer et ce qui va bien pouvoir réunir ces deux personnages si différents. On ne voit que le haut de l'iceberg et la fin de cette histoire troublante ravie et surprend 🙂 Une bonne histoire avec une très bonne ambiance et surtout (enfin) un côté horreur/sanglant qui donnerai même un peu la chair de poule durant la lecture.

" Jack et le cacophone " étonne après ces deux premiers épisodes car le ton change totalement encore une fois. Le cacophone est dépêché par l'enfer pour tourmenter Jack Polo, mais ce Jack n'est pas si simple et banal qu'il n'y parait. Ce n'est pas qu'un importateur de cornichons. La bataille va être rude !
Ici, bien que l'ambiance soit assez sombre et glauque, on est surpris de retrouver une petite dose d'humour - noir bien entendu - qui change par rapport au début du recueil, mais qui convient tout à fait au style de récit. Une très bonne surprise. On ne sait pas trop à quoi s'attendre dans les premières pages mais plus on lit et plus on accroche. Une très bonne histoire !

La quatrième nouvelle " " revient à l'aspect légèrement malsain et glauque ;)
Un nouvel éducateur intègre un centre de jeune délinquant. Prêt à aider ces enfants, il découvre rapidement que quelque chose cloche et que des cérémonies étranges sont célébrées entre les murs du centre.
Barker met en place une histoire de secte étrange autour de l'animal qu'est la Truie. L'histoire est intéressante mais met pas mal de temps à commencer ce qui dessert l'ensemble car on s'ennuie tout de même pas mal au début. Cependant, une fois ces premières pages difficiles franchies tout s'accélère et le dénouement est particulièrement intéressant. Ça fini mal et dans le sang🙂 Etrange et malsain, " La Truie " vaut tout de même largement le détour vu la fin relativement cool :)
Oui, j'avoue, je trouve ça glauque et malsain mais cool aussi :D C'est le but de ces histoires après tout ;)

" Les feux de la rampe " désarçonne encore une fois lors de la lecture. Du théâtre et des morts-vivants, le ton est donné :p lol Je n'ai pas détesté l'histoire mais le tempo est très lent. On se doute assez rapidement de ce qu'il se passe et la fin tombe un peu comme un soufflé raté. C'est une histoire au final très poétique et remplie d'amour, ce qui prend encore à contre pieds les premières nouvelles. Un récit en demi-teinte.

L'histoire clôturant ce recueil est " Dans les collines, les cités ". Alors là, j'ai vraiment trouvé ce dernier chapitre totalement étrange et déroutant... Des géants formés par des habitants de deux villes adverses, depuis de nombreuses générations, vont s'affronter, et un couple de gais en voyage d'amoureux pour se retrouver finissent au milieu de l'affrontement.
Le principe peut être intéressant mais on a du mal à accrocher car l'histoire des deux cités s'affrontant reste assez vague au niveau du pourquoi et du comment. On ne comprend pas les enjeux d'une telle chose et le couple en pleine crise qui se fait un voyage pour se réconcilier dans un trou paumé, ok ça fait film d'horreur série Z, mais on n'accroche pas quand même. Bien que l'ensemble soit relativement sanglant et troublant comparé aux précédents récits, j'admets ne pas avoir franchement accroché, et je pense que c'est la moins bonne des histoires.

En définitif, je pense que j'attendais peut être trop de Clive Barker. Connaissant un peu ses œuvres cinématographiques je m'attendais à me cramponner au livre durant la lecture toutefois ce ne fut pas le cas.
Toujours est-il que ce " Livre de Sang " Tome 1 est loin d'être un échec. Il y a du bon ( Les Feux De La Rampe ; La Truie), du très bon ( Le Train de L'abattoir ; Jack et le Cacophone) et du mauvais ( Livre de Sang ; Dans Les Collines, Les cités). C'est vraiment dommage car de manière générale le style de Clive Barker est simple et agréable à lire, même s'il peut y avoir quelques longueurs où il traine la patte, l'ensemble est vraiment très plaisant à parcourir, mais certaines histoires ne sont tout simplement pas intéressante.
Je donne à ce recueil un 13/20 aux vus de la différence de qualité entre les récits, bien que la qualité d'écriture soit au rendez-vous. Clive Barker a un pied dans l'horreur mais cela ne se résume pas qu'à cela. Il faut aller plus loin. Il y a des sentiments, du romantisme, de la psychologie. Son œuvre va plus loin que de la simple boucherie. Ce n'était pas ce à quoi je m'attendais mais ce n'est pas plus mal :D
Pour découvrir l'univers de Barker, je conseille ce livre et personnellement, malgré l' inégalité des nouvelles, je me procurerais la suite. J'ai tout de même accroché et je suis demandeur pour en connaitre plus sur le monde de l'horreur de Clive Barker :)

Enjoy !
A bientôt,

D.A.G.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Desmondagreen 50 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine