Magazine Culture

Cinéma : Le petit locataire, la critique

Publié le 20 novembre 2016 par Framboise32

le-petit-locataire-copier

comédie francaise réalisée par Nadège Loiseau Avec Karin Viard, Philippe Rebbot, Hélène Vincent, Manon Kneusé, Antoine Bertrand, Stella Fenouillet, Raphaël Ferret, Côme Levin, Grégoire Bonnet, Nadège Beausson-Diagne

Synopsis : Le test est positif ! Nicole, 49 ans, est enceinte. Catastrophe ou bonne nouvelle ?
Toute la famille est sens dessus dessous

Le petit locataire est le premier film de Nadège Loiseau,adapté de son court-métrage éponyme  . Le scénario est co-écrit par Nadège Loiseau, Fanny Burdino et Mazarine Pingeot.  Julien Guetta a collaboré au scénario. Le film a été présenté au Festival du film francophone d’Angoulème 2016.  Le petit locataire est sorti le 16 novembre 2016. Il est distribué par Diaphana Distribution. La bande annonce est ici

La critique :

Le petit locataire ne traite pas de la grossesse tardive comme pourrait l’indiquer l’affiche. Elle traite de la famille, une famille atypique et désordonnée, mais une famille qui sous le même toit, 4 générations essayant de vivre ensemble.

La grand mère, malade et ayant besoin de soin et d’attention, la mère, 49 ans enceinte sur lequel tout repose pour que le foyer fonctionne. Il y a aussi  le père coach sportif, sans emploi, sans autorité, incapable de s’engager, pro ou perso. La fille devenue mère très jeune est excentrique et continue à vivre comme une ado sans se sentir concernée par l’éducation de sa fille. Sa fille, une fillette, n’a pas de repère maternelle. Le fils adulte est cuisinier a bord de sous marin donc souvent absent.

L’histoire est centrée sur la mère. La grand mère est aussi très présente même si tous les personnages sont hauts en couleurs. La mère est interprétée par Karin Viard, toujours aussi parfaite dans ce genre de rôle. La grand mère est interprétée par l’excellente Hélène Vincent, vieillie pour le rôle. Elle est attachante, malicieuse. Ces deux femmes sont parfaites, drôles, tendres, graves.  Philippe Rebbot joue le mari, toujours aussi bon même si son personnage n’est pas très étoffé.

L’idée de départ est plutôt sympa pour une comédie. Mais la tendre loufoquerie présente au début du film disparait pour une histoire plus sage. Il reste de l’humour, de la tendresse. Le film est rythmé et énergique. Mais clairement l’atout du film est le superbe casting.

Sans être inoubliable, la comédie est divertissante, charmante, sans aucune méchanceté et généreuse.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine