Magazine Afrique

Le Zaimisme de Ferhat Mehenni risque de tuer le MAK

Publié le 21 novembre 2016 par Amroune Layachi
Le Zaimisme de Ferhat Mehenni risque de tuer le MAK

«Le zaimisme des leaders Kabyles n’est pas nouveau et l’histoire ne fait que se reproduire, c’était le cas de Houssine Ait Ahmed, qui malgré sa stature grandiose historique et politique, a toujours mis en écart les jeunes leaders qui se sont distingués à l’image de Said Saadi dans les années 80 jusqu’à Karim Tabou» dit un cadre militant du MAK interrogé par Kabylie News, avant d’ajouter en préférant garder l’anonymat «Ferhat Mehenni se comporte comme un président de la Kabylie et il ne peut plus concevoir la montée de Bouaziz Ait Chabib comme chef et leader politique concurrent dans la même famille, ce qui a poussé ce dernier à démissionner».

Bouaziz Ait Chabib a annoncé sa démission de la présidence du Mouvement pour l’Autodétermination (Ex-autonomie) de la Kabylie suite à la grave crise qui l’a opposé au président du Gouvernement Provisoire Kabyle (GPK) Ferhat Mehenni après l’annonce de ce dernier de la création d’un «Parlement Kabyle» au Québec alors que le président démissionnaire du MAK avait la volonté de l’installer en Kabylie.

Lire : «Négociations entre le MAK et le pouvoir algérien» : les précisions de Bouaziz Ait Chebib

Ferhat Mehenni de son côté a accéléré ses sorties sur l’agence d’information affiliée à son GPK, en annonçant même qu’il a l’intention d’instaurer la discipline dans les rangs du MAK et a qualifié la réaction de Bouaziz Ait Chabib à la création du «Parlement Kabyle» à l’étranger d’«inappropriée».

«Ferhat Mehenni en sa qualité du président du Gouvernement Provisoire Kabyle a nommé un premier ministre dans le même gouvernement en se voyant président d’un État et non d’un gouvernement provisoire.

La prochaine démarche de Ferhat Mehenni, c’est dissoudre le MAK et créer une fédération MAK- Anavad Kabylie dépendante du premier ministre du GPK qui nommera un secrétaire général pour succéder au président démissionnaire élu dans un congrès » ajoute le cadre du MAK sus-cité.

Notre interlocuteur conclut avec l’expression désespérée «Le zaimisme de Ferhat Mehenni risque de tuer le MAK».

http://kabylie-news.com/algerie/kabylie/zaimisme-de-ferhat-mehenni-risque-de-tuer-mak/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Amroune Layachi 398 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte