Magazine Culture

Sergueï Essénine – L’homme noir

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Sergueï Essénine - Moscou, 1922Le bonheur disait-il,
C’est une affaire d’agilité
Des mains et de l’esprit.
Les âmes maladroites, on le sait,
Sont malheureuses dans la vie.
Et peu importe que les gestes
Distordus, mensongers
Soient une source de tourments.
Dans les orages et les tempêtes,
Au coeur du quotidien fade et figé,
Dans les plus lourdes des pertes
Et quand la tristesse t’inonde,
Paraître simple et souriant
Est l’art le plus sublime au monde.

***

Sergueï Essénine (1895-1925)Extrait du poème « L’homme noir » – L’homme noir (Poèmes : 1910-1925), Circé, 2005 – Traduit du russe par Henri Abril



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13356 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines