Magazine Culture

Brève : séminaire de la Société Française d'Études et de Recherche sur l'Écossisme le 26 novembre

Par Jean-Michel Mathonière

La Société Française d’Études et de Recherche sur l’Écossisme (SFERE) est une association indépendante de toute obédience maçonnique. Elle a pour objet les études et la recherche sur l’Écossisme, c’est-à-dire l’ensemble des grades pratiqués au XVIIIe siècle avant la constitution des rites maçonniques.

La SFERE organise le samedi 26 novembre, de 14 h à 18 heures, à l’Hôtel Millenium Paris Opéra, 12 boulevard Haussmann à Paris, un séminaire où j'interviendrai sur le thème :

Les interférences entre spéculatifs et opératifs français aux XVIIIe et XIXe siècles 

Brève : séminaire de la Société Française d'Études et de Recherche sur l'Écossisme le 26 novembre
Une vue de l'exposition La Règle et le Compas réalisée par J.-M. Mathonière au Musée de la franc-maçonnerie en 2013.

...


On a souvent réduit la question du rapport entre opératif et spéculatif à la question des origines des premières loges spéculatives, question qui reste au demeurant sujet à débats. Mais, quoi qu’il en soit sur le fond des racines opératives de la franc-maçonnerie britannique, c’est un peu négliger le fait que lorsque la tradition maçonnique s’implantera en France au début du XVIIIe siècle, elle y rencontrera rapidement des organisations initiatiques de métier installées là depuis longtemps. Il s’agit non seulement des compagnonnages urbains, au premier rang desquels ceux de tailleurs de pierre, mais aussi, quoi que l’on puisse considérer que ce n’en est qu’une forme particulière, les fraternités forestières de fendeurs et de charbonniers — dont on sait la fortune qu’elles connaîtront dans leur adaptation maçonnique.

Au travers de quelques cas de figure documentés et variés, s’échelonnant du XVIIIe au XIXe siècle et provenant tantôt du monde compagnonnique, tantôt du monde maçonnique, j'analyserai les regards croisés que se portèrent opératifs et spéculatifs et quelques-unes des interférences qui se produisirent au niveau des rituels et des symboles, concernant également, quelquefois, la sphère des hauts grades maçonniques ou des rites quelque peu inattendus.

Le séminaire est ouvert à tous, Maçons et non Maçons, qui sont intéressés par le thème de l’Écossisme et le fait maçonnique, qu’ils soient ou non membres de l’association.

Nous suggérons aux intéressés de s’inscrire au plus vite car les expériences antérieures ont montré que les demandes excèdent assez vite la capacité des locaux (100 personnes).

Pour s’inscrire, se reporter au bulletin d’inscription à télécharger ICI et à adresser à

SFERE
BP 10105
92704 COLOMBES CEDEX

Brève : séminaire de la Société Française d'Études et de Recherche sur l'Écossisme le 26 novembre

L'homme pense parce qu'il a une main. Anaxagore (500-428 av. J.-C.)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Michel Mathonière 17310 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines