Magazine Cuisine

Restaurant Le Gentiana

Par Gourmets&co

dsc_0174

L’hôtel de Mr Revial et sa sœur, propriétaires, est situé au-dessus du lac artificiel de Tignes dans la station la plus haute : Tignes 2 100 m. En plein centre du village, le Gentiana est d’une apparence extérieure plutôt classique, en forme de chalet en bois. L’intérieur est fidèle à cet esprit dans le lobby et au bar mais le reste de l’hôtel, ainsi que les chambres, sont d’une décoration plus actuelle.

Il en va de même pour le restaurant situé en contrebas de l’hôtel dans une salle récemment relookée dans une approche plutôt moderne mais confortable et agréable. Les baies vitrées donnant sur le village et au loin sur les montagnes.

johan-audren-le-chef

Madame Revial s’occupe particulièrement de la gestion du restaurant, à tous les niveaux : accueil, service, prise de commande, informations et commentaires sur la carte et les menus. Une présence de tous les instants et une bonne connaissance des produits de la région et des fournisseurs. Un travail en commun avec le chef Johan Audren. Arrivé il y a environ un an, cet ancien de chez Christian Etchebest, à Paris puis en Corse, a pris en main la conception de la carte et l’ensemble de la réalisation. Une carte variée, originale, bien conçue en un bel équilibre entre les produits typiquement savoyards et une approche actuelle pour les cuisiner.

salle

La carte des vins propose une belle sélection de vins de Savoie avec 12 références en blanc et 11 en rouge. Elle est bien présentée, informative, et un logo pour signaler les vins bios. En vins au verre : 6 vins de Savoie blancs, un rosé, et 6 rouges dont deux de Savoie. Les prix, tant en bouteilles qu’au verre, ne sont pas excessifs et permettent des découvertes intéressantes sur les vins de la région.

La Tartinette gratinée de raclette à l’ail des ours, jambon de Savoie, tomates confites est une belle entrée, à la fois riche et fraîche, bien réalisée, savoureuse sur des produits locaux. Rosace de tomates au Beaufort d’été de Mr Mainbourg, pesto aux herbes. Sympathique, de saison, agréable, et élégant dans les saveurs.

asperges-foie-gras-truffes

Filet de Féra poêlé à l’huile d’olive, basilic, fricassée de petits pois à la française, rose d’artichaut frit, sauce barigoule. Que de monde dans l’assiette ! Trop, d’ailleurs. Un plat mal construit, aux saveurs bizarrement méditerranéennes mal organisées, et le tout très bancal. En fait, l’artichaut et sa sauce (peu engageante) viennent en trop et n’apportent rien au plat sinon un déséquilibre. La Féra, poisson fragile et délicat, en est complètement écrasé.
Par contre, le Tournedos de bœuf poêlé au beurre, tranche de Farcement savoyard, girolles, jus corsé. Bonne viande à la cuisson parfaite comme demandée, belle pièce savoureuse. Le Farcement, ce classique savoyard, sorte de gâteau salé/sucré à base d’un râpé de pommes de terre, lard, pruneaux et raisins secs, cuit longuement dans un moule, est ici bien réalisé bien qu’un peu sec. Un plat généreux et typique de montagne.
Les fromages sont exclusivement de Savoie. Du persillé, du chèvre, de la vache, tout est là et toujours avec les explications sur les origines et les goûts de chaque fromage dont certains rares et très locaux comme le Bleu de Bonneval et la Tomme d’Hères, absolument superbes et parfaitement affinés.

Far breton aux pommes de Savoie, caramel beurre salé, glace vanille élaborée par nos soins. Le chef est breton, donc… Il possède bien le far, servi tiède, glace savoureuse et de bonne texture, un bon petit crumble de noisettes pour le croustillant, pour un dessert très joyeux et très réussi en une bonne harmonie des saveurs.

Dans l’ensemble, la cuisine, sous l’impulsion de ce nouveau chef, est assez bien conçue et bien réalisée. Pas de génie, mais un savoir-faire certain. La conception des menus et de la carte, qui change au fil des saisons, est bien dans l’esprit d’une station de ski l’hiver et de randonneurs l’été avec un bon équilibre entre une certaine rusticité, des plats généreux, et une approche actuelle dans les cuissons et dans les légers décalages.

mr-revial-proprietaire

L’ensemble de l’équipe, propriétaires, chef, et service va dans le même sens et ils sont animés d’un désir de bien faire. On s’applique, on travaille, on cherche les bons produits et les bons producteurs, éleveurs, et fromagers et la qualité prime avec des prix finalement raisonnables. Demeure quelques hésitations, quelques erreurs d’aiguillages, et certains plats un peu bancals. Mais la sympathie et la bonne volonté de tous est communicative.

livre-de-cave
Lac de Tignes
(2 100 m)
Montée du Rosset
Tignes 73320
Tél. : 04 79 06 52 46
www.hotelgentiana.com
Ouvert du 25 juin au 28 août 2016
Ouvert du 26 novembre 2016 au 2 mai 2017

40 chambres de 110 € à 266 €

Menu du Jour : 30 € (3 plats)
Menu du Pensionnaire : 35 € (3 plats + fromages)
Carte : 50 € environ


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gourmets&co 42997 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines