Magazine Culture

"Chaque mois, c'est quand même un peu casse-pieds..." - Quatre soeurs, Bettina

Par Vanessav

"- Quand une fille a ses règles pour la première fois, une mère est censée dire certaines choses.- Quoi par exemple?- Eh bien, il convient de dire : "tu es une femme, ma fille" ou "tu es grande maintenant, fais attention avec les garçons."- Mais ce n'est pas ça que tu vas me dire?- Ah si! Ce genre de propos peut encore avoir cours. Mais il y a ce qu'on dit plus rarement. Pour moi c'est comme porter, quatre ou cinq jours par mois, un diamant caché, même si tu es fringuée comme une voleuse de poules. C'est porter un objet précieux à l'insu de tout le monde, une plaisanterie très privée, rien qu'entre toi et toi.- Une plaisanterie? Ah, tu trouves?- Ce que je préférais quand j'étais encore de ce monde, c'était marcher sur la plage ces jours-là. J'avais la sensation que personne, sauf moi, ne pouvait comprendre avec une telle perfection les vagues et leur mouvement.- Chaque mois, c'est quand même un peu casse-pieds...- Ça dépend. Parfois tu penseras quelle idée! Quelle idiotie! Quel fardeau! Quel ennui! Et d'autres fois, tu diras quelle idée (mais sur un ton différent), quelle surprise, quelle chose étonnante! Parfois tu te sentiras délicate. ... d'autres fois incassable."(extrait de "Quatre soeurs 3, Bettina" de Malika FERDJOUKH et mis en scène par Cati BAUR; édition Rue de Sèvres)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vanessav 1193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines