Magazine Culture

Fidel Alejandro Castro Ruz (1926-2016)

Publié le 27 novembre 2016 par Hunterjones
Fidel Alejandro Castro Ruz (1926-2016) Fidel naît hors mariage d'un père Espagnol. Celui-ci connaît de grands succès financiers comme producteur de sucre et aura 7 enfants de la bonne de la maison. Dont Fidel.
Élève médiocre, il est toutefois plein d'énergie et excelle en sports. À 19 ans, il est à l'Université d'Havana quand il s'implique pour la première fois dans les sphères politiques. Il se déclare politiquement illettré et entre en perpétuel conflit avec les activistes étudiants. Il est déjà anti-impérialisme et contre l'intervention des États-Unis dans la guerre des bananes dans les Caraïbes.Il échoue à devenir le Président de la fraternité des étudiants, mais un de ses discours, dénonçant la corruption du gouvernement de Ramon Grau, obtient beaucoup de visibilité et fait la Une des journaux.
Fidel Alejandro Castro Ruz (1926-2016)
À 21 ans, il s'engage dans le Partido Ortodoxo d'Eduardo Chibas. Celui-ci perd ses élections, mais Castro reste très impliqué dans le parti. Le militantisme étudiant est en progression et Castro y est très impliqué aussi. Le Président Grau engage des leaders de gangs comme chefs de police et on exige de Castro à quitter l'université. Il ne le fera pas et portera un fusil sur lui en tout temps. En Juin, Castro prend part à un coup d'État contre la junte militaire qui ne fonctionne pas, mais il évite d'être capturé. Le gouvernement commence des purges aléatoires aussi tôt que dans les écoles secondaires. Castro devient leader militant contre le gouvernement.
Fidel Alejandro Castro Ruz (1926-2016)
À 22 ans, il voyage en Colombie afin de se familiariser avec les mouvements militantistes étudiants. Il y fera la rencontre de Mira Diaz Balart, étudiante issue d'une famille très riche, qu'il épousera. Contre l'avis de la famille qui leur paiera tout de même une lune de miel de milliers de dollars à New York, lune de miel...de trois mois!
En 1948, Carlos Prio Socarras, gagne les élections. Il tente de mater les leaders de gangs, mais ceux-ci sont trop puissants. La violente culture Gangsterismo est puissante et intimidante. Soccaras est forcé d,en faire des alliés. Et ceux-ci assassinent Justo Fuentes, un ami socialiste très proche de Castro. Celui-ci devient plus gauchiste, influencé par les écrits et pensées de Marx, Engels et Lénine. Il s'inscrit contre ce qu'il décrit comme la dictature de la bourgeoisie. Il ne croit plus qu'en la révolution prolétaire. Le couple a un fils en 1949. Castro propose de raisonner les leaders de gangs et quand Socarras leur offre des postes importants au gouvernement, Castro le dénonce. Ce qui mete les gangs en rogne et Fidel doit fuir dans les montagnes. Il revient plusieurs semaines plus tard, garde le profil bas et termine ses études de droit en 1950.
Fidel Alejandro Castro Ruz (1926-2016)
Il forme un mouvement clandestin appelé The Movement. Le mouvement publie un journal au nom indiquant clairement la mission El Acusador. En 1952, Fulgencio Batista réussit son Coup d'État militaire et prend le pouvoir. Castro est un ennemi de Batista, donc aucun progrès au niveau de ses relations avec le gouvernement en place. Castro est révolutionnaire socialiste. Il accumule des armes afin de planifier une attaque contre une autre garnison militaire, et ainsi regarnir la cache d'armes. L'attaque tourne mal en juillet 1953. Tout le monde est capturé. On torture un des leurs, en lui arrachant un oeil entre autre, afin qu'il avoue le nom de leur leader (Castro). Mais personne n'avoue rien. On en tue la moitié. Castro ne sera pas de ceux-là. Il sera condamné 15 ans en prison. Il y écrit "L'Histoire m'acquittera". 
Fidel Alejandro Castro Ruz (1926-2016)
Avec 25 camarades en prison, il forme Le Mouvement du 26 juillet en mémoire des copains disparus dans l'attaque ratée. Il y lit sans arrêt: Marx, Lénine, Marti. Freud, Kant, Shakespeare, Munthe, Maugham ou Dostoievski. Quand Batista visite la prison en 1954, le groupe chante des chants anti-gouvernement. Pendant ce temps, la femme de Castro est recrutée comme employée au Ministère de l'intérieur afin de matin Fidel et d'en faire un allié. Castro en est si insulté. les deux divorcent. En 1954, Batista demande des élections légitimes, mais s'assure que personne ne se présente contre eux. Des proches de Batista lui suggèrent qu'une amnistie lui ferait une belle image publique. Batista est d'accord et libère Castro.
Fidel Alejandro Castro Ruz (1926-2016)
Il ne ralentit pas ses activité pour autant. Divorcé, il conçoit des enfants un peu partout. Il est surveillé par des agents de Batista et fuit au Mexique avec son frère Raul quand des attaques en 1955, peuvent le compromettre. C'est là que les frères font la rencontre d'Ernesto "Che" Guevara. Celui-ci est un bien meilleur révolutionnaire et lui apprend tout dans l'art de la guerilla. Castro se rend aux États-Unis afin de trouver des fonds pour la guerilla de Guevara.
Fidel Alejandro Castro Ruz (1926-2016)
Les agents de Batista le suive partout. Retournant difficilement à Cuba (seulement 19 survivent au agents de Batista, dont les 2 Castros et le Che), Le groupe se réfugie dans les montagne et y coordonne ses activités tout en préparant son armée, Il y fera la rencontre de Celia Sanchez, une précieuse alliée. Castro réussit des coups de maître en se faisant interviewer par le New York Times, CBS et le Paris Match et ainsi diffuser la situation cubaine et faire passer ses messages. Le support contre Batista grandit, Batista se durcit et est de plus en plus brutal. Castro réussit à convaincre le général de l'armeé de se tourner contre Batista, mais celui-ci a son propre agenda caché. Le général avertit Batista du Coup d'État et celui-ci fuit avant le 31 décembre 1958. Lors de la prise du pouvoir au parlement, le général de l'armée, à la solde des États-Unis, nomme ses propres élus et Castro est écarté de tout. Furieux, ses rebelles et lui font arrêter le général et Castro, le 1er janvier 1959 prend le pouvoir de force.
Fidel Alejandro Castro Ruz (1926-2016)
Il déclare faussement qu'il est "élu" (par son groupe seulement) et commence sa présidence en février 1959. Bien qu'il nie qu'il applique des réformes communistes, il le fait. Dès 1965, il fonde le Parti Communiste de Cuba dont il sera le Premier Secrétaire jusqu'en 2011.
Lorsqu'il résiste à l'attaque de la Baie des Cochons des États-Unis, en 1961, il devient surhumain aux yeux des Cubains. Voilà un homme qui peut nous défendre contre les plus forts au monde. Les États-Unis ne cesseront jamais de vouloir tuer Fidel, le communiste.  Il sera président de 1959 à 2008 où il quitte pour des raisons de santé. Il sera au pouvoir face à 10 Présidents différents des États-Unis face auxquels il ne pliera jamais. Coupant son pays de toute relations d'affaires avec les États-Unis.
Fidel Alejandro Castro Ruz (1926-2016)
Officiellement nationaliste au départ, puis marxiste-léniniste au début des années 60. il rapprochera ses politiques de celles de l'U.R.S.S. mais appellera son communisme une république socialiste à parti unique.
Amnistie Internationale le trouvera coupable de mêmes types de comportement de dictature qu'il avait dénoncé dans les années 50.
L'increvable Fidel meurt hier à l'âge de 90 ans.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines