Magazine Entreprise

Des ateliers pour revoir le cadre juridique et réglementaire lié au tourisme saharien

Publié le 27 novembre 2016 par Ouadayazid1

TAMANRASSET - Le ministre de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelouaheb Nouri, a fait état, mercredi à Tamanrasset, de la mise en place, au niveau de son département, d'ateliers chargés de revoir le cadre juridique et réglementaire lié au tourisme saharien.

"Des ateliers ont été mis en place au niveau du ministère du Tourisme pour se pencher sur la révision du cadre juridique et réglementaire lié au tourisme saharien, dans le but d'impulser ce secteur vital dans le Sud du pays", a indiqué le ministre lors d'une rencontre avec les opérateurs touristiques, dans le cadre de sa visite de travail dans la wilaya de Tamanrasset.

M. Nouri qui était accompagné de la ministre déléguée chargée de l'Artisanat, Aïcha Tagabou, a révélé une série de mesures susceptibles de promouvoir le tourisme saharien, dont la révision de la procédure de demande d'octroi de l'agrément, tous les trois ans, par les agences de tourisme et de voyages, qu'il a qualifié de "préjudiciable" pour les opérateurs touristiques de la région.

Il a, à ce titre, appelé à lutter contre la bureaucratie, à lever les contraintes et à assouplir les procédures au profit des opérateurs.

S'agissant de l'établissement des visas pour les étrangers, le ministre a fait état de la mise en place d'une commission interministérielle, présidée par le Premier ministre, chargée de l'examen de la question d'octroi de visas aux étrangers et des facilités pouvant être préconisées en faveur des opérateurs touristiques dans ce domaine.

Poursuivant son intervention, M. Nouri, qui a annoncé la tenue prochaine d'une rencontre nationale des responsables et gérants d'agences de tourisme et de voyages, pour examiner leurs préoccupations et leur trouver solutions, a fait part de la réouverture de quatre circuits touristiques à Tamanrasset, dont ceux de Tassedest, Tassili-Ahaggar, Assekrem et Ahnet, et l'examen éventuel

d'une tarification adéquate de voyage par voie aérienne avec la compagnie Air-Algérie, dans un but de promouvoir la destination Tamanrasset.

"De nombreux hommes d'affaires affichent un intérêt à investir dans le secteur touristique", a souligné le ministre, ajoutant que "plus de 1.560 opérations de développement touristiques ont été avalisées à l'échelle nationale, dont 550 projets sont en cours de réalisation".

Promouvoir le tourisme dans le Grand Sud

Le ministre a, dans ce contexte, appelé les autorités locales à apporter aide aux promoteurs touristiques à travers l'assouplissement des procédures et la levée des contraintes entravant la concrétisation de leurs projets.

Les opérateurs ont soulevé, lors de cette rencontre tenue au siège de la wilaya, une série de doléances afférentes notamment aux voies et moyens de relance de l'activité touristique dans le grand Sud, la promotion de l'artisanat et l'allègement de la fiscalité au profit des agences de tourisme et de voyages.

La délégation ministérielle a, par la suite, donné le coup d'envoi d'une caravane d'information et de vulgarisation sur le tourisme dans l'Ahaggar qui devra sillonner, avec la participation de 51 agences de tourisme, dont 25 locales et le reste du Nord du pays, plusieurs sites touristiques, à commencer par le Tassili Ahaggar.

L'objectif de cette initiative est de promouvoir le tourisme saharien à travers des programmes communs au profit des touristes nationaux.

Le ministre de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de l'Artisanat a entamé sa tournée de travail par la visite de l'agence de tourisme Akar-Akar, au chef lieu de la wilaya, d'où il a appelé les différents acteurs du domaine à davantage d'efforts pour promouvoir le tourisme national, avant d'inspecter l'hôtel "Tahat" où un exposé lui a été présenté sur l'étude visant sa réhabilitation.

M. Nouri a, par ailleurs, inspecté la Maison de l'Imzad qui renferme plusieurs activités, dont l'artisanat traditionnel, avant d'inaugurer le nouveau siège de la direction locale du secteur, et de clôturer sa visite de travail par la visite du musée du parc culturel de l'Ahaggar, du centre de l'artisanat au quartier El-Wiam, l'école pilote de gemmologie et la Maison de l'artisanat traditionnel de Tamanrasset.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ouadayazid1 3105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines