Magazine Culture

Le parfait petit glossaire de l’empoisonneuse

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

A comme Arsenic de Kathryn Harkup

a-comme-arsenic-kathryn-harkupNombre de pages : 400 pages
Editeur : Le Masque
Date de sortie :16 novembre 2016
Collection : Aventure
Langue : Français
ISBN-10: 2702446329
ISBN-13: 978-2702446324
Prix Editeur : 23.00€
Disponible sur Liseuse : oui

Son résumé :

Il y a mille et une façons de tuer. Ce n’est pas à Agatha Christie qu’on va l’apprendre. Mais à chacun ses préférences. Chez la reine du crime, le poison est la méthode qui revient le plus, au point de devenir un personnage à part entière dans ses romans.

A comme Arsenic est l’abécédaire aussi glaçant que fascinant de ses choix en matières de substances létales. Loin d’être aléatoires, ils rendent compte de l’étendue de son savoir scientifique ; chaque poison possède des caractéristiques précises permettant l’obtention d’indices majeurs pour la résolution de ses intrigues.

Un livre à ne pas laisser entre toutes les mains…

Mon avis :

J’ai débuté la lecture de ce glossaire avec appréhension et un intérêt accru par son format différent et le prologue composé par Kathryn Harkup sur la vie d’Agatha Christie.

A la fois listing des poisons les plus mortels utilisés dans les romans policiers, ce recueil est aussi une merveilleuse pharmacopée détaillée dans toutes ses formes. Symptômes, effets indésirables et bien souvent mortels nous sont présentés de façon détaillée, parfois clinique mais plus souvent historique.

Car au travers des grands criminels de notre époque qui ont défrayé la chronique et par là même inspiré la romancière, ces poisons sont entrés dans l’histoire comme des moyens parfois « simples » de donner la mort. Ils ont ainsi gagné leur droit à des rôles de criminels majeurs et souvent discrets dans la bibliographie d’Agatha Christie.

La vie professionnelle de la romancière en tant qu’apothicaire dans les hôpitaux ou dispensaires lui a conféré un statut d’écrivain éclairé et donc parfaitement crédible même pour les lecteurs les plus pointus sur le sujet. Vous découvrirez qu’elle a su, même parfois à titre posthume, éclairer des médecins sur les circonstances d’empoisonnement d’une petite fille. Cela grâce aux descriptions détaillées et surtout parfaitement décrites dans son roman Le cheval pâle qui a mis la puce à l’oreille d’une infirmière du service qui a suggéré un empoisonnement au Thallium.

Agatha Christie connaît son sujet sur le bout des doigts et si vous relisez ses romans vous verrez que les indices sont tous présents et parfois même jetés à nos yeux comme de l’esbroufe.

Ce documentaire est à la fois instructif sur la pharmacopée de la parfaite petite empoisonneuse mais aussi sur les symptômes et risques de certains produits dans leur utilisation ou rencontre parfois usuelle. La nicotine par exemple rencontrée dans Drame en trois actes. Savez-vous qu’elle est terriblement mortelle et ce en moins de quatre minutes ? Non alors allez découvrir pourquoi et comment au travers de l’article qui lui est consacré. Ce que l’on y apprend fait froid dans le dos.

Ainsi le croisement entre les passages plus cliniques et ceux dignes des faits divers font de ce recueil un divertissement à lire à la suite ou par à-coup. L’index final ainsi que les annexes permet dans ce cas de ne pas s’enferrer dans des recherches complexes et de foncer directement au chapitre qui nous concerne.

Pas besoin de se prendre la tête et si vous lisez à nouveau les romans de la grande romancière je vous conseille de vous rapprocher de ce recueil pour y ajouter des informations intéressantes qui mettront un jour nouveau dans votre façon d’enquêter sur le coupable ou sur votre vision des symptômes presque invisibles placés dans le récit par l’auteure à votre encontre.

Très bon

Achetez ce livre sur Amazon


aely-nath-profilAely, chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été

A comme Arsenic de Kathryn Harkup

a-comme-arsenic-kathryn-harkupNombre de pages : 400 pages
Editeur : Le Masque
Date de sortie :16 novembre 2016
Collection : Aventure
Langue : Français
ISBN-10: 2702446329
ISBN-13: 978-2702446324
Prix Editeur : 23.00€
Disponible sur Liseuse : oui

Son résumé :

Il y a mille et une façons de tuer. Ce n’est pas à Agatha Christie qu’on va l’apprendre. Mais à chacun ses préférences. Chez la reine du crime, le poison est la méthode qui revient le plus, au point de devenir un personnage à part entière dans ses romans.

A comme Arsenic est l’abécédaire aussi glaçant que fascinant de ses choix en matières de substances létales. Loin d’être aléatoires, ils rendent compte de l’étendue de son savoir scientifique ; chaque poison possède des caractéristiques précises permettant l’obtention d’indices majeurs pour la résolution de ses intrigues.

Un livre à ne pas laisser entre toutes les mains…

Mon avis :

J’ai débuté la lecture de ce glossaire avec appréhension et un intérêt accru par son format différent et le prologue composé par Kathryn Harkup sur la vie d’Agatha Christie.

A la fois listing des poisons les plus mortels utilisés dans les romans policiers, ce recueil est aussi une merveilleuse pharmacopée détaillée dans toutes ses formes. Symptômes, effets indésirables et bien souvent mortels nous sont présentés de façon détaillée, parfois clinique mais plus souvent historique.

Car au travers des grands criminels de notre époque qui ont défrayé la chronique et par là même inspiré la romancière, ces poisons sont entrés dans l’histoire comme des moyens parfois « simples » de donner la mort. Ils ont ainsi gagné leur droit à des rôles de criminels majeurs et souvent discrets dans la bibliographie d’Agatha Christie.

La vie professionnelle de la romancière en tant qu’apothicaire dans les hôpitaux ou dispensaires lui a conféré un statut d’écrivain éclairé et donc parfaitement crédible même pour les lecteurs les plus pointus sur le sujet. Vous découvrirez qu’elle a su, même parfois à titre posthume, éclairer des médecins sur les circonstances d’empoisonnement d’une petite fille. Cela grâce aux descriptions détaillées et surtout parfaitement décrites dans son roman Le cheval pâle qui a mis la puce à l’oreille d’une infirmière du service qui a suggéré un empoisonnement au Thallium.

Agatha Christie connaît son sujet sur le bout des doigts et si vous relisez ses romans vous verrez que les indices sont tous présents et parfois même jetés à nos yeux comme de l’esbroufe.

Ce documentaire est à la fois instructif sur la pharmacopée de la parfaite petite empoisonneuse mais aussi sur les symptômes et risques de certains produits dans leur utilisation ou rencontre parfois usuelle. La nicotine par exemple rencontrée dans Drame en trois actes. Savez-vous qu’elle est terriblement mortelle et ce en moins de quatre minutes ? Non alors allez découvrir pourquoi et comment au travers de l’article qui lui est consacré. Ce que l’on y apprend fait froid dans le dos.

Ainsi le croisement entre les passages plus cliniques et ceux dignes des faits divers font de ce recueil un divertissement à lire à la suite ou par à-coup. L’index final ainsi que les annexes permet dans ce cas de ne pas s’enferrer dans des recherches complexes et de foncer directement au chapitre qui nous concerne.

Pas besoin de se prendre la tête et si vous lisez à nouveau les romans de la grande romancière je vous conseille de vous rapprocher de ce recueil pour y ajouter des informations intéressantes qui mettront un jour nouveau dans votre façon d’enquêter sur le coupable ou sur votre vision des symptômes presque invisibles placés dans le récit par l’auteure à votre encontre.

Très bon

Achetez ce livre sur Amazon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67457 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines