Magazine Culture

Frida de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Frida de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe

frida-s-perez-benjamin-lacombeAlbum: 75 pages
Editeur :  Albin Michel
Date de parution : 23 novembre 2016
Collection : JEUNESSE
Langue : Français
ISBN-10: 222639236X
ISBN-13: 978-2226392367
Dimensions: 32 x 1,5 x 28,6 cm
Prix éditeur : 25€
Disponible sur liseuse : Non

Résumé: 

L’une des plus grandes figures de l’art mexicain du XXe siècle inspire Benjamin Lacombe et Sébastien Perez pour leur nouvelle collaboration. Pour lui rendre hommage, Benjamin Lacombe propose une immersion inédite dans le processus créatif de l’artiste. Une succession de pages découpées et un texte poétique nous entraînent dans les profondeurs de l’âme de Frida Kahlo. À la manière d’un recueil de pensées, le livre explore les thématiques qui sont chères à Frida : l’amour, la mort, la terre, les animaux… Sébastien Perez insère dans son texte des phrases extraites des correspondances de Frida pour restituer de la façon la plus sincère et vraie ce que l’artiste ressentait  » par-devers elle et face à elle « .

Mon avis

Quand mon illustrateur préféré illustre les pensées d’un de mes peintres préférés, une seule option s’impose: se jeter sur le magnifique album dès sa sortie !

J’ai découvert Frida Kalho  (1907 -1954) il n’y a pas si longtemps. Avant même sa peinture, c’est surtout la femme que j’ai trouvé fascinante. Féministe, femme engagée et attachée à ses racines, amoureuse passionnée, femme meurtrie surtout, Frida Kahlo a tout d’un personnage de roman. C’est à 18 ans que tout bascule pour elle alors qu’elle vient de s’inscrire à la faculté de médecine. Un grave accident de bus dont elle réchappe miraculeusement va changer sa vie de femme et son avenir. Transpercée par une barre de métal, le corps criblé de débris, elle sera contrainte de garder le lit pendant des mois. Frida Kahlo, la peintre, née alors de cette épreuve.

L’album se divise en 9 thèmes qui représentent la « colonne vertébrale » de l’œuvre de Frida: l’accident, la médecine, la terre, la faune, l’amour, la mort, la maternité, la colonne brisée, la postérité. Pour chacun d’eux, des extraits des correspondances de Frida et pour illustrer ses mots des illustrations colorées, mises en valeur par un jeu de découpes qui permet de découvrir – comme un écrin qu’on effeuille- le personnage que Frida Kahlo s’était elle-même créée.

frida-4

« Les deux Frida », 1939 & « La colonne brisée », 1944

Les mots pleins de poésie s’allient parfaitement aux dessins qui rappellent eux-mêmes l’art de l’artiste. Ni surréaliste, ni dadaïste (mouvements picturaux de son époque), Frida s’est construit un style propre dans lequel elle met son propre corps en scène. Faute de pouvoir le maîtriser dans la vie réel, elle le façonne dans son art.

L’illustrateur a su rendre fidèlement hommage à la peinture très symbolique de l’artiste en conservant son essence tout en y ajoutant son coup de pinceau si reconnaissable.

De la couverture tissée à la genèse de l’album expliquée à la fin par Benjamin Lacombe en passant par les la poésie des mots cet album est une vraie merveille et un vrai coup de cœur ! 

Coup de Coeur

Acheter cet album sur Amazon

Frida de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe

frida-s-perez-benjamin-lacombeAlbum: 75 pages
Editeur :  Albin Michel
Date de parution : 23 novembre 2016
Collection : JEUNESSE
Langue : Français
ISBN-10: 222639236X
ISBN-13: 978-2226392367
Dimensions: 32 x 1,5 x 28,6 cm
Prix éditeur : 25€
Disponible sur liseuse : Non

Résumé: 

L’une des plus grandes figures de l’art mexicain du XXe siècle inspire Benjamin Lacombe et Sébastien Perez pour leur nouvelle collaboration. Pour lui rendre hommage, Benjamin Lacombe propose une immersion inédite dans le processus créatif de l’artiste. Une succession de pages découpées et un texte poétique nous entraînent dans les profondeurs de l’âme de Frida Kahlo. À la manière d’un recueil de pensées, le livre explore les thématiques qui sont chères à Frida : l’amour, la mort, la terre, les animaux… Sébastien Perez insère dans son texte des phrases extraites des correspondances de Frida pour restituer de la façon la plus sincère et vraie ce que l’artiste ressentait  » par-devers elle et face à elle « .

Mon avis

Quand mon illustrateur préféré illustre les pensées d’un de mes peintres préférés, une seule option s’impose: se jeter sur le magnifique album dès sa sortie !

J’ai découvert Frida Kalho  (1907 -1954) il n’y a pas si longtemps. Avant même sa peinture, c’est surtout la femme que j’ai trouvé fascinante. Féministe, femme engagée et attachée à ses racines, amoureuse passionnée, femme meurtrie surtout, Frida Kahlo a tout d’un personnage de roman. C’est à 18 ans que tout bascule pour elle alors qu’elle vient de s’inscrire à la faculté de médecine. Un grave accident de bus dont elle réchappe miraculeusement va changer sa vie de femme et son avenir. Transpercée par une barre de métal, le corps criblé de débris, elle sera contrainte de garder le lit pendant des mois. Frida Kahlo, la peintre, née alors de cette épreuve.

L’album se divise en 9 thèmes qui représentent la « colonne vertébrale » de l’œuvre de Frida: l’accident, la médecine, la terre, la faune, l’amour, la mort, la maternité, la colonne brisée, la postérité. Pour chacun d’eux, des extraits des correspondances de Frida et pour illustrer ses mots des illustrations colorées, mises en valeur par un jeu de découpes qui permet de découvrir – comme un écrin qu’on effeuille- le personnage que Frida Kahlo s’était elle-même créée.

frida-4

« Les deux Frida », 1939 & « La colonne brisée », 1944

Les mots pleins de poésie s’allient parfaitement aux dessins qui rappellent eux-mêmes l’art de l’artiste. Ni surréaliste, ni dadaïste (mouvements picturaux de son époque), Frida s’est construit un style propre dans lequel elle met son propre corps en scène. Faute de pouvoir le maîtriser dans la vie réel, elle le façonne dans son art.

L’illustrateur a su rendre fidèlement hommage à la peinture très symbolique de l’artiste en conservant son essence tout en y ajoutant son coup de pinceau si reconnaissable.

De la couverture tissée à la genèse de l’album expliquée à la fin par Benjamin Lacombe en passant par les la poésie des mots cet album est une vraie merveille et un vrai coup de cœur ! 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67457 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines