Magazine Culture

[Critique] Dead Landes, les escapés S01E01 : du beauf what the fuck

Publié le 06 décembre 2016 par Linfotoutcourt

Dans Dead Landes, pas de grand moyen. Pas de grand acteurs studios ou d'identité visuelle magique. La série aurait pu être tournée il y a dix ans que personne n'aurait vu la différence.

Pas vraiment d'identité. Avec une réalisation inspirée du Projet Blair Witch, on suit l'histoire de ce camping des Landes à travers la caméra d'un reporter d'info. Et forcément, filmer la fin du monde s'avère être un peu plus intéressant que la traditionnelle fin des vacances. Mais pas moins beauf. Ici, difficile de définir le genre de la série. Ce n'est ni drôle, ni triste, ni effrayant et même si le scénario se veut dramatique, il est laborieux de trouver le drame dans les 25 minutes du pilot. On sent bien que les réalisateurs essayent de faire quelque chose mais quoi ... ? La question est encore en suspens.

Intrigante. Sur le papier, la série ne donne pas vraiment envie. Pourtant, il y a un petit côté "What the fuck...?" qui pousse à continuer pour voir ce que François Descraques ( Le Visiteur du futur) et François Uzan (France Kbek, Les Âmes de papier) ont bien pu nous pondre. Et puis, il suffit de le prendre comme une bonne grosse parodie à qui on aurait donné un début de scénario, et tout passe tout de suite mieux.

Dead Landes, les escapés est diffusée sur France 4

Article écrit par Marion Fourdrinois

(Visited 4 times, 4 visits today)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine