Magazine Culture

Film noir sur l'Avenue

Publié le 15 décembre 2016 par Fromtheavenue
Film noir sur l'Avenue
Sur l'Avenue, nous regardons régulièrement des films noirs qui font notre bonheur de cinéphiles. Une centaine de films visionnés en trois ans et aujourd'hui encore, l'impression que la source est inépuisable, que de nombreux chefs d’œuvres restent à découvrir. Un film en appelant un autre, une actrice, un acteur que nous repérons comme emblématique du genre, des noms de réalisateurs qui reviennent. Un cinéma qui nous émerveille à chaque fois tant les lectures et les influences sont multiples.

C'est avec Film noir, Film noir - All-time favourites aux éditions Taschen et Dark city, le monde perdu du film noir d'Eddie Muller aux éditions Rivages que nous puisons nos références, apprenons un tas d’anecdotes sur l'envers du décor du cinéma hollywoodien.


Film noir sur l'Avenue
Comment un cycle de films américains est-ils devenu l'un des mouvements les plus influents de l'histoire du cinéma ? Au cours de sa période classique, qui s'étend de 1941 à 1958, le genre était tourné en dérision par la critique (...) Les grands studios confiaient généralement ces "films de criminels" à leur départements de série B, ne les produisant que pour combler les deuxièmes parties de doubles programmes. Les autres majors (...) ainsi que les studios les plus pauvres les débitaient à la chaîne. Les quelques exceptions prestigieuses, parmi lesquelles des œuvres nominées aux Oscars comme Le Faucon maltais, Laura, Assurance sur la mort continuaient à être dénigrés par une large partie de la critique.
Compte tenu des ces conditions, noyé sous l'opprobre de la critique et méprisé comme produit bas de gamme par l'industrie du cinéma, comme le genre a-t-il été érigé en "film noir" ? Comment ces œuvres ont-elles pu exercer une telle influence sur les deux générations suivantes de cinéastes ?
Comment se fait-il que ce soit un terme français, "film noir" qui ait été adopté pour désigner un genre d'abord anglo-saxon et qui figure désormais dans le vocabulaire de tout cinéaste, quelle que soit son origine ? La réponse réside dans la richesses et la complexité du mouvement. L'expression fut inventés par des Français, toujours fins critiques et grand amateurs de culture américaine. (...)
Sur le plan artistique, les expressionnistes allemands, avec leurs clairs-obscurs, leurs angles de vue déformés et leurs décors symboliques exercèrent sans doute l'influences la plus marquante sur l'esthétique du Noir.   
Extraits de l'introduction de Film noir - Editions Taschen
Film noir sur l'Avenue
Dans les prochains billets de ce blog consacré à ce genre, nous espérons vous donner envie de parcourir les rues sombres des criminels, de suivre l'inspecteur tourmenté, d'admirer la femme fatale et de se plonger dans les décors de la ville dangereuse.
Nous présenterons simplement (sans forcément de critiques) les films que nous avons vus et sélectionnerons ceux qui ont retenus notre attention, autour de réalisateurs ou de thèmes. Beaucoup de ces films sont disponibles en dvd ou blu-ray (certains ont bénéficié d'une somptueuse restauration). D'autres sont visibles en version originales sous-titrés ou non sur le web.

Si vous aussi, vous avez des films que vous aimez et que vous souhaitez partager vos coups de coeur, n'hésitez pas à déposer un commentaire ou de nous contacter à notre adresse : avenuecamilleh@gmail.com.


A bientôt

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fromtheavenue 2607 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine