Magazine Culture

On a écouté : « Darkness and Light » de John Legend

Publié le 15 décembre 2016 par Swann
CHRONIQUE - On l'avait un peu perdu de vue ces dernières années, la faute à ses featurings people banalisés, mais John Legend sort un nouvel album Darkness and Light et on est heureux de retomber en amour un petit peu.

On n'est pas très R&B chez Rocknfool, donc on peut être surpris par cette chronique, mais à la fois peut-on vraiment catégoriser et réduire à ce genre le touche-à-tout John Legend ? Non seulement le garçon est superbe, il ne vieillit absolument pas, mais il prend de la consistance en vieillissant. Il est plus engagé. Après ses participations très remarquables aux bandes originales de Twelve Years as a Slave, Django Unchained, ou Selma qui lui valut Oscar et Grammy, le voilà de retour à son propre compte. Et donc on fond, car le lover nous fait à nouveau son numéro de charme, et la midinette en nous ne va pas bouder son plaisir !

On a écouté : « Darkness and Light » de John Legend

L'amour, toujours, l'Amour

Laissons immédiatement de côté les morceaux bling-bling-Skyrock comme " What You Do To Me ", ou encore le Beyoncesque " How Can I Blame You ". Concentrons nous sur l'essence du garçon. " Right By You (for Luna) " avec ses cordes et son piano sobre, " Darkness and Light " et sa voix perchée et ultra sensuelle. " Overload " et ses harmonies et feulements, John Legend aime faire l'amour et nous on aime se laisser faire... Parfois. On sait déjà que le tube chanté sur le plateau de Quotidien cette semaine " Love Me Now " devrait nous faire danser quelques temps en ce début 2017. Son rythme et son refrain très afro nous emmène direct en pleine fête sur un rooftop en Afrique du Sud.

Alors oui tout ça est assez radiophonique, commercial mais pourquoi pas, on a le droit de sortir de notre cabane québécoise indé de temps en temps non ? Et tant qu'à faire autant que cela soit pour un type bien, un nounours plein d'amour...

Pour bien commencer la journée on vous laisse avec " Love Me Now ", plein de gens qui s'aiment... et oui c'est tarte mais c'est pas grave.

A LIRE AUSSI
>> Après une endless attente, on peut écouter " Endless " de Frank Ocean


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Swann 77609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte