Magazine Bd

Sexe, amour et déconfiture

Par Belzaran

Sexe, amour et déconfiture


Titre : Sexe, amour et déconfiture
Scénariste : Fabrice Tarrin
Dessinateur : Fabrice Tarrin
Parution : Avril 2012


Après avoir fait ses armes dans la bande-dessinée jeunesse, Fabrice Tarrin s’est trouvé un nouveau public plus adulte avec son blog. Il s’y représente en lémurien et y narre des anecdotes de sa vie présente ou passée, plus ou moins romancées. La particularité de Tarrin est de développer divers ouvrages et séries avec les mêmes personnages mais des univers assez différents. De même, ces livres sont publiés chez des éditeurs distincts. 

« Sexe, amour et déconfiture », publié aux éditions Marabout, relate autant les frasques amoureuses de l’auteur que celles de ses connaissances. C’est donc une autobiographie thématique à laquelle on a affaire. Tarrin prend un malin plaisir à relater les déboires sexuels de ses amis, racontés sous le sceau de la confidence. Et les connaissances de l’auteur sont sacrément coquines…

Des anecdotes sur des relations bien malsaines.

Sexe, amour et déconfitureL’ouvrage fait près de 100 pages et a été pré-publié sur le blog de l’auteur (sous le nom de « Sexe, amour et ratatouille »). Très orienté sur les anecdotes, il ne faut pas y chercher une forme de narration particulière, même si certains fils rouges finissent par densifier le propos. La plupart des anecdotes font deux pages et sont avant tout constituées d’une discussion entre deux amis. Cela rend la lecture facile, mais les meilleurs passages sont ceux qui durent (comme pour les parties de jambes en l’air, en quelque sorte…). Reste que la construction de l’ouvrage est un peu bancale par moment. On sent que les anecdotes s’enchaînent sans trop de liant. Au fur et à mesure du livre, l’auteur les entrecroise, donnant un peu plus d’épaisseur à l’ensemble. Cependant, un lecteur non-assidu du blog de Fabrice Tarrin risque d’être un peu dubitatif devant l’ouvrage. 

Quoi de plus drôle que de voir Tarrin partir complètement ivre chercher un croissant pour une fille à cinq heures du matin pour obtenir une récompense sexuelle ! Ainsi, le début de l’ouvrage est fait de petites anecdotes et passé un moment, on se retrouve avec quelques histoires plus longues entremêlées. Le tout gagne alors en force car les personnages sont plus affirmés. 

Au niveau du dessin, le trait de Fabrice Tarrin est agréable et dynamique. Le côté blog est très présent. Ainsi, les touches de couleurs sont rares et limitées souvent aux yeux et cheveux des personnages, et il n’y a aucun contour de case. L’auteur compense en partie par une très belle utilisation des aplats de noirs qui renforce le trait. Fabrice Tarrin fait preuve d’une vraie inventivité pour varier les plans de ses scènes, qui ne sont que des dialogues. Les plans, les perspectives sont souvent très impressionnants.

Sexe, amour et déconfiture

Avec ses anecdotes sexuelles (et sentimentales un peu), Fabrice Tarrin parvient à nous intéresser malgré le sujet pourtant banal. Supprimant le tabou du secret de ses amis et n’hésitant pas à mettre en scène ses propres déboires, il faut avouer qu’il a de quoi raconter ! Et finalement, le tout est plutôt original tant les situations paraissent alambiquées par moment. A moins que ce soit juste moi qui suis trop sage ?

Sexe, amour et déconfitureSexe, amour et déconfiture


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Belzaran 2637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines