Magazine Culture

citations § religion (7/7)

Publié le 30 décembre 2016 par Dubruel

La collégiale St Donatien à Bruges a entassé des cheveux et des gouttes de lait de Marie, une sandale du Christ, et une partie de la verge d'Aaron... ...Une gigantesque procession a été organisée en janvier 1535 pour montrer toute la puissance du clergé aux habitants de Paris. Le clergé a défilé en bon ordre derrière le roi avec châsses et reliquaires : fragments de la croix, fragments de la couronne d'épines, l'éponge, le 'saint sang', le fer de la lance, rapporté des croisades, la robe du Christ et même la verge de Moïse.

(Pierre Miquel, Les guerres de religion)

Toute la sagesse chrétienne, les pères du désert, les grands mystiques ont toujours fortement insisté sur la nécessaire vertu d'humilité. 'La source du discernement, c'est l'humilité' affirme saint Jean Climaque. 'Etre plongé dans l'humilité, c'est être plongé en Dieu', écrit Ruusbroec.

Selon l'étymologie, être humble, c'est se trouver au plus près du sol ( humus : la terre). Il ne s'agit pas de se dévaloriser en s'abaissant dans une sorte de masochisme inquiétant. Il s'agit de reconnaître notre 'pesanteur', notre parenté de filles et fils d'Adam avec la lourde glaise dont nous sommes issus et qui nous tire si souvent vers le bas. Se reconnaître fragile, vulnérable, c'est briser le verrou de l'orgueil...

L'humilité ? Une échelle vers le ciel !

Saint Luc : "Plus tu es grand, plus il faut t'abaisser..." ..."Qui s'abaisse, sera élevé."

Par contre, Nietzsche, Marx, et Freud ont vu dans l'humilité une aliénation, une manière pour les faibles de refuser lâchement le dur combat de la vie, de ne pas lutter contre l'injustice sociale ou de demeurer enfermé dans une relation infantile.

(Bertrand Révillion)

Saint Venance Fortunat, évêque de Poitiers (vers 530-vers 605) fût de ceux qui contribuèrent à changer le regard que les chrétiens portaient sur la croix : instrument de supplice certes mais surtout signe de salut, "Symbole par excellence de l'Amour qui vainc la haine et la violence et engendre la vie immortelle."

Autre verset de l'hymne : " Salut Ô croix, notre unique espérance. "

Il n'y a que deux sortes de gens raisonnables : Ou ceux qui servent Dieu de tout leur cœur ou ceux qui le cherchent de tout leur cœur parce qu'ils ne le connaissent pas.

(Blaise Pascal)

Ce sont les auditeurs qui font les prédicateurs, et Dieu donne par ses ministres des enseignements convenables aux saintes dispositions de ceux qui écoutent.

Est-ce que je crois vraiment comme ce lépreux (Marc I, 40-45), que Jésus peut me guérir complétement ? Si, un jour, j'ose faire le pas pour aller à sa rencontre, que je m'agenouille devant lui, et que je dépose à ses pieds toute ma misère, le poids de mes péchés,, alors, à moi aussi, il dira : "Je le veux, sois guéri."

(Cardinal Christoph Schönborn, né en 1945)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dubruel 73 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine