Magazine Culture

Cinéma : Père Fils Thérapie ! , la critique

Publié le 30 décembre 2016 par Framboise32

Cinéma : Père Fils Thérapie ! , la critique

Comédie franco-canadienne réalisée par Emile Gaudreault avec Richard Berry, Waly Dia, Jacques Gamblin, Baptiste Lorber, Damien Jouillerot, Féodor Atkine, Julie Ferrier, Philippine Leroy-Beaulieu, Alice Belaïdi, Rachid Badouri, Manuel Tadros

Synopsis :  Ils sont père et fils. Ils ne se supportent pas. Leurs entourages leur ont lancé un ultimatum : participer à un stage de réconciliation « Aventures Père Fils » dans les gorges du Verdon où ils devront tenter un ultime rapprochement. Entre mauvaise foi et coups bas, pas évident qu’ils arrivent à se réconcilier.

Le scénario est co-écrit par Emile Gaudreault, Guy Laurent et Philippe de Chauveron.Père fils thérapie ! est une adaptation de De père en flic (2009) du réalisateur canadien Emile Gaudreault. Père fils thérapie !  est aussi son premier film français . Le film est sorti le 28 décembre 2016. Père Fils Thérapie est distribué par UGC Distribution

Père Fils thérapie ! c’est tout d’abord un duo d’acteurs atypique entre le confirmé Richard Berry et l’humoriste Waly Dia dans son premier grand rôle au cinéma. Waly Dia est un jeune comédien-humoriste du Jamel Comedy Club.

Le duo fonctionne plutôt bien même si on n’est pas non plus devant des prestations exceptionnelles. En particulier Richard Berry dont le jeu est poussif.  Ils sont entourés de l’excellent Jacques Gamblin (sauf dans ce film…) et la savoureuse Julie Ferrier qui hélas n’a pas assez de scènes.

Le scénario n’est pas original. L’humour, enfin la tentative d’humour,  est basé sur les duos père fils et la thérapie menée par Gilberte la coach, seule femme du stage de réconciliation. On voit arriver les gags, les blagues et on se doute un peu des scènes de thérapie qui vont être organisées. Aucune surprise.

Le stage de réconciliations père fils met donc en scène des duos père fils. Jacques Laroche et son fils Marc tous deux flics qui ne s’entendent pas du tout, Charles Perronet drogué de médicaments pour gérer ses angoisses et Fabrice son fils dépressif, et quelques autres duos insignifiants. En effet, les autres duos père fils ne présentent aucun intérêt. (bon, en même temps les deux principaux non plus)

Et puis, dans l’ensemble ce film n’est pas moderne et plutôt brouillon. La réalisation, les gags, les situations …Rien ne va. Je me suis ennuyée.

Le casting est essentiellement masculin sauf pour la coach et la collègue flic, ex petite amie du fils flic, la talentueuse et très jolie Alice Belaïdi, dans un rôle mineur.

Père fils thérapie ! peut attendre largement une soirée tv dans quelques mois.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine