Magazine Ebusiness

A Helsinki, l’ambition d’une mobilité sans propriété

Publié le 30 décembre 2016 par Pnordey @latelier

Au cœur de la smart city, la voiture personnelle est responsable de nuisance, pollution et embouteillage. A Helsinki, Whim réinvente la mobilité en toute liberté.

Au XXIe siècle, l’urbanisation croissante et la surpopulation font de la voiture privée l’un des fléaux des smart cities.  Et pour cause : nuisances sonores, pic de pollution, embouteillages. C’est la raison pour laquelle nombre des grandes villes œuvrent, depuis quelques années à en réduire considérablement  le nombre. A l’image de Los Angeles, Paris, et Helsinki.  Et il faut dire que la capitale finlandaise est très engagée dans cette cause. La ville projette en effet  de retirer les voitures personnelles d’ici 2025, et d’ajouter d’ici 2030, près de 250 000 voitures électriques, pour atteindre un bilan neutre en carbone d’ici 2050.

La nouvelle application mobile Whim, développée par MaaS Global, en collaboration avec la ville, lui vient en aide. Pour un abonnement mensuel de 249$, l’usager a librement accès à tous les moyens de transports disponibles : du vélo au taxi, en passant par les transports en commun. Whim optimise l’offre des réseaux de transport en calculant le trajet le plus rapide d’un point A à un point B. Pour cela, nul besoin de titre de transport. Pour Kaj Pyyhtiä cofondateur de Whim, « Nous sentions que les consommateurs avaient besoin d’un meilleur choix de mobilité. Or personne ne leur donnait une vraie solution de liberté. »

De surcroit, l’application peut se connecter à l’agenda de son utilisateur pour planifier à l’avance ses trajets. Mais pas seulement. Whim propose une véritable expérience utilisateur grâce à l’offre de trajets adaptés. Vous pouvez faire le choix de trajets plus pratiques, plus agréables, plus écologiques ou bien moins chers, selon les besoins ou envies. « La logique d’un voyage n’est pas la même pour tous. Parce que le voyageur est humain. Ce que nous voulons c’est accomplir une expérience utilisateur brillante. » poursuit Kaj Pyyhtiä.

Avec le temps, l’application souhaite encore affiner la personnalisation de son offre pour proposer un transport adapté aux préférences des individus comme préférer un trajet en taxi par temps de pluie. L’application, encore en test, arrivera en 2017 sur le marché finlandais. Elle suscite d’ailleurs l’intérêt du Royaume Uni et en Amérique du Nord, et travaille main dans la main avec des compagnies de voiture. A l’avenir, l’abonnement  d’un tel service pourrait devenir bien  plus avantageux que l’achat d’une voiture. Fluide, légère, rapide, écologique, la nouvelle mobilité se passera-t-elle de l’accès à la  propriété d’un véhicule ?

 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pnordey 18702 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte