Magazine Culture

ringo-1977

Publié le 31 décembre 2016 par Fabrice

ringo-1977

Il est vrai que le gars partait avec certains handicaps. Guy Bayle à l'état civil, il ne trouve rien de mieux que de se choisir le même nom de scène que l'un des 4 fantastiques de Liverpool et de convoler en justes noces avec la Castafiore de la variétoche française.

On sait par ailleurs que notre Assurancetourix

ringo-1977
n'aime pas les arabes. Mais qu'en est-il de ses relations avec les gauchistes ? Réponse sur le plateau de Midi Première le 29 avril 1977 où il va mettre au pas un dangereux anarchiste, cheveux hirsutes et cigarette à la bouche, venu foutre le waï dans ce grand moment de la chanson française.

Quel réflexe ! Il n'avait peut être pas l'oreille musicale le Ringo mais son talent naturel pour casser du gaucho saute aux yeux, pas besoin d'avoir fait Assas pour être un parfait faf. Mais comme l'a si bien dit Danielle Gilbert, fallait pas confondre émission de variétés et revendications. On ne rigolait pas avec les choses sérieuses à l'époque.

Pour la reconversion professionnelle, laisse tomber la restauration ou les animations dans les supermarchés, z'ont du boulot pou toi au DPS.

Publié le This entry was posted in Il va foutre le waï !. Bookmark the permalink.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabrice 83 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine