Magazine Culture

*2017*

Par Alittlepieceof @Alittle_piece

Ainsi s'achève l'année 2016...
Je n'avais pas prévu de faire de bilan avant de vous présenter mes voeux et puis, comme bien souvent, les pensées se sont bousculées dans mon esprit et il a fallu que cela sorte, par écrit. C'est pour moi la seule véritable manière que j'ai d'exorciser tout cet afflux d'idées et de mots qui me viennent sans cesse en tête.
Pas de résolutions pour la nouvelle année donc mais un petit retour en arrière et un grand pas en avant.
Bye-bye 2016, bienvenue 2017 ! Please, be awesome !

Je me suis amusée à regarder les photos prises durant l'année écoulée et cela m'a frappée en plein visage, cette année aura été difficile. Non pas qu'elle fût mauvaise, non, elle aura même été jalonnée de bons moments comme ce fabuleux Noël qui vient de s'achever mais elle n'aura pas été une bonne année non plus, il faut bien l'avouer.
Je ne parle évidemment pas de tous les drames advenus dans l'actualité de cette année écoulée auxquels je pense également toutefois mais bien d'un bilan personnel, puisque, vous le savez, ce blog n'a pas vocation à parler d'autre chose que de ce qui jonche mon quotidien.
Lorsque je regarde en arrière, j'ai le sentiment assez désagréable de ne pas avoir fait grand chose... à part bosser.
Plus que tout, ce qui m'a le plus frappé, c'est combien j'ai l'air épuisée sur toutes les photos. Jamais je ne m'étais vue dans cet état là. Et c'est en voyant cela que le constat m'est apparu comme une évidence, le boulot m'a littéralement lessivée. Parce que tout le reste va à merveille.
Mon état de santé n'a jamais autant été dégradé que ces derniers mois et jamais mes proches et mon médecin ne m'ont demandé de lever le pied.
Je m'étais pourtant promis à la rentrée dernière de ne pas (plus) me laisser submerger, de prendre plus de temps pour moi, de revoir mon organisation...
J'ai clairement échoué et ce n'est pas si grave au fond. C'est ainsi voilà tout. J'ai pourtant essayé. Vraiment. Mais cela n'a pas fonctionné et j'ai terminé l'année dans un état de stress et d'épuisement rarement atteint. Et je l'accepte.
J'accepte de ne pas avoir la main mise sur tous les aspects de ma vie, et surtout j'accepte que si l'envie de changement est bien là, les choses ne se font pas en un claquement de doigt. Il faut du temps, parfois même beaucoup de temps pour voir se réaliser un souhait.
J'espère vraiment réussir, un jour, à ralentir le rythme, à souffler, à vivre selon les principes auxquels j'aspire et à ne plus me retrouver dans l'état de fatigue extrême dans lequel j'ai vécu toute cette année et dont j'ai tant de mal à me sortir mais je suis bien consciente que je ne maitrise pas tout et que je dois faire face à des impondérables.
Je continue de chercher des solutions qui me permettraient de moins souffrir de ce rythme infernal. Certaines ne sont pas viables malheureusement (comme réduire mon temps de travail, impossible financièrement), d'autre prennent du temps à se mettre en place (comme changer de boulot).
J'ai longtemps cru que si je me débarrassais de tout ce qui n'allait pas autour de moi, je me sentirais mieux (coucou la technique de l'autruche ou comment aller vivre dans une grotte) mais c'est faux. Aujourd'hui je sais que lorsque je serai enfin en paix avec moi-même, je ne me poserai plus autant de questions et plus rien de ce que pensent ou disent ou même font les autres n'aura d'impact sur moi. Je sais que le chemin sera long mais déjà, de plus en plus même, je ressens cette sérénité si bienveillante. Un jour elle sera constante, j'en suis certaine. Et j'ai hâte.

Parfois je me demande comment je faisais lorsque mon fils était tout petit, que je devais l'amener en train jusque chez la nounou puis repartir bosser parce que je n'avais pas de voiture et gérer le quotidien, seule la plupart du temps. Ah si, je sais... j'étais jeune et mon boulot loin d'être aussi prenant qu'il l'est aujourd'hui.
Je pensais que mon fils grandissant je gagnerais en temps pour moi. Faux ! faux faux et faux ! Les rapports, les besoins et les échanges que nous avons lui et moi sont différents c'est certain et l'apprentissage de l'indépendance est loin d'être achevé. Je sais que nous sommes sur la dernière ligne droite et que bientôt, dans quelques années, mon fils sera adulte mais en attendant je dois encore être présente pour l'aider à devenir autonome. Je fais le parent-taxi plusieurs fois par semaine, je gère une bonne partie de son emploi du temps et le pousse, sans cesse, pour ses études. C'est mon job, j'ai signé et j'assume. Jamais je ne regretterai le choix que j'ai fait de devenir maman. C'est parfois épuisant, souvent ingrat, bourré d'incertitudes et de craintes mais au bout du compte, cela sera sans aucun doute ma plus grande réussite.

Je me suis rendu compte également que les projets avaient été peu nombreux en 2016... Certes par manque de temps (et d'argent) mais aussi peut-être parce que j'ai appris que le bonheur est dans l'instant et que je n'avais pas besoin de sans cesse tout prévoir pour être véritablement heureuse.
Toutefois, j'espère voir 2017 plus " remplie " que 2016. Et lorsque je dis remplie, c'est remplie de jolies choses et non surchargée.
De petites escapades comme en 2015, pas forcément loin mais tellement, tellement bénéfiques. Des sorties, bien plus que l'année écoulée durant laquelle je me suis bien trop souvent entendue dire " non, je suis trop crevée " (baaaah). Des relations riches en échanges, en partage, en simplicité. Et des petits bonheurs, tout simplement.
Et pour tout vous avouez c'est déjà en très très bonne voie 😉
Cette année sera aussi l'année de la formation (alléluyah !)
En 15 ans c'est la première fois que l'on m'accorde une formation, sortez les coupes à champagne !
En dehors de cela et bien qui vivra verra 🙂

Et vous quel bilan faites-vous de votre année ? Quels sont vos projets pour l'année à venir ?

***

*2017*
Tous mes voeux !

Pour cette année 2017 je ME souhaite donc plus de repos, plus de temps libre, moins de stress et beaucoup beaucoup beaucoup de moments heureux.

Et je VOUS souhaite de voir tous vos projets se réaliser, d'être heureux comme vous le souhaitez, sans vous soucier des regards extérieurs, je vous souhaite de rire beaucoup, d' aimer énormément, d'être aimés en retour, de sortir autant que possible, de respirer à plein poumons, de sentir le vent sur votre peau, l'herbe entre vos doigts, d' écouter de la musique qui vous fait du bien, de manger des petits plats qui vous font plaisir, de regarder autour de vous, d' observer la nature, d' aller vers l'autre sans avoir peur, de croire en vous, de vous questionner sur le monde qui nous entoure et d' essayer, à votre hauteur de le rendre un peu meilleur.

Bonne et très heureuse année à toutes et à tous
et merci, encore une fois, d'être là

*2017*


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Alittlepieceof 2158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte