Magazine Culture

vices, qualités, défauts...(2/7)

Publié le 01 janvier 2017 par Dubruel

Ça, un monde d'amour et de béatitude !

La prétention des hommes est absurde

Et ceux qui la célèbrent sont puérils.

(P. de La Tour du Pin)

On peut vous apprécier pour une qualité. On ne vous aimera que pour vos défauts. Gardez vos défauts, si vous désirez qu'on vous aime.

(Le Cardinal Saliège)

Quand je me regarde, je me désole.

Quand je me compare, je me console.

Beaucoup de mal quand je me considère, beaucoup de bien quand je me compare.

(Jean Siffrein, Cardinal Maury (1746-1817)

Ces paroles auraient été dites à Régnault de Saint-Jean d'Angely qui avait refusé de donner du "Monseigneur" et de l' "Éminence" au cardinal lors de son élection à l'Académie.

-"Où placez-vous l'humour ?"

Sacha Guitry : -"Parmi les vertus capitales."

Il y a une différence entre l'orgueil et la vanité. L'orgueil est le désir qu'on a d'être au-dessus des autres. C'est l'amour solitaire de soi-même.

La vanité, au contraire, c'est le désir d'être approuvé par les autres. Au fond de la vanité, il y a de l'humilité, une incertitude sur soi que les éloges guérissent.

(Jean Guitton)

La tolérance, c'est la charité de l'intelligence.

(Jean Férré, directeur de Radio-Courtoisie dans les années 2000)

Si un homme a du mérite à quoi bon le décorer

(Baudelaire)

Les honneurs déshonorent (Gustave Flaubert)

Dans leur rivalité, qui de l'homme ou du loup l'emporte en cruauté ?

(Courteline)

Il vécut au soleil sans se soucier des lois ;

Et jamais fils d'Adam, sous la sainte lumière,

N'a, de l'est au couchant, promené sur terre

Un plus rare mépris des peuples et des rois.

C'était un noble cœur, naïf comme l'enfance,

Bon comme la pitié, grand comme l'espérance.

Il ne voulait jamais croire à la pauvreté.

(Alfred de Musset - extrait de Rolla)

Ceux qui tiennent à la possession, c'est qu'ils n'ont aucune richesse intérieure.

(Jean Guitton)

L'homme n'est vraiment grand que lorsqu'il agit par passion. Il ne devient irrésistible que sous l'empire de l'imagination.

(Disraeli- 1804-1881)

Je dirais qu'un homme de cœur pense à remplir ses devoirs à peu près comme le couvreur songe à couvrir...Ils ne sont tous deux appliqués qu'à bien faire, pendant que le fanfaron travaille à ce que l'on dise de lui qu'il a bien fait.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dubruel 73 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine