Magazine Culture

Cinéma : Demain tout commence, la critique

Publié le 02 janvier 2017 par Framboise32

Cinéma : Demain tout commence, la critique

Film de Hugo Gélin avec Omar Sy,  Clémence Poésy, Antoine Bertrand, Gloria Colston, Attila G. Kerekes, Noël Sorrente, Susan Fordham, Anna Cottis

Synopsis : Samuel vit sa vie sans attaches ni responsabilités, au bord de la mer sous le soleil du sud de la France, près des gens qu’il aime et avec qui il travaille sans trop se fatiguer. Jusqu’à ce qu’une de ses anciennes conquêtes lui laisse sur les bras un bébé de quelques mois, Gloria : sa fille ! Incapable de s’occuper d’un bébé et bien décidé à rendre l’enfant à sa mère, Samuel se précipite à Londres pour tenter de la retrouver, sans succès. 8 ans plus tard, alors que Samuel et Gloria ont fait leur vie à Londres et sont devenus inséparables, la mère de Gloria revient dans leur vie pour récupérer sa fille

Demain tout commence est le deuxième long-métrage, après Comme des frères sorti en 2012. Demain tout commence est un remake d’un film mexicain de 2013 : Ni repris, ni échangé. Le film est sorti le 7 décembre 2016. Il est distribué par Mars Films. La bande annonce est  ici

Demain tout commence est une comédie dramatique. La première demi-heure est plutôt drôle. Ensuite on est dans une histoire plus dramatique mais avec des touches d’humour. Le souci du film est que Hugo Gélin ne choisit pas vraiment dans quel genre il nous emmène. Il nous sert un peu tous les registres et cela nuit au film en matière de qualité. C’est dommage car le scénario nous réserve quelques surprises

Demain tout commence reste tout de même un film divertissant, facile à regarder. On ne s’ennuie pas. Parfois on est dans la réalité, parfois on nous raconte l’histoire à la manière d’un conte. L’appartement de Samuel et de Gloria nous enchante. Samuel a un métier sympa et plutot fun à l’écran. La première partie est drôle, on y retrouve Omar Sy en dragueur menteur. Ensuite quand le bébé arrive on est plus en nuances. C’est mieux. Omar Sy joue alors la carte de la tendresse tout en gardant l’humour qu’on aime.

Ce changement de ton coincide avec l’arrivée du père et de la fille à Londres. La rencontre avec Bernie ne tient pas debout mais bon on fait semblant d’y croire tant l’acteur québécois nous charme. Le duo Père-fille est sympathique, la petite fille est parfois plus mature que le père. Le père et la fille étant inséparables, lorsque la mère fait son apparition, la comédie se transforme en drame et déchirements. Quant au message « il faut profiter de la vie et ne pas se prendre la tête »… on passe un peu au-dessus.

Le rôle principal est fait pour Omar Sy. On retrouve ses mimiques, sa tendresse, son humour.  A ses côtés, l’acteur québecois, excellent, Antoine Bertrand, vu dernièrement dans Le petit locataire. Il est drôle, juste. La petite Gloria Colton est parfois caricaturale mais le rôle est un peu comme çà. Elle est meilleure quand elle donne la réplique à Omar Sy que seule. Clémence Poésy n’a pas le meilleur rôle du film mais elle incarne une mère à la fois forte et fragile.

Demain tout commence est fait de bons sentiments . Sans être la Comédie de l’année et malgré ses maladresses, c’est frais et touchant. Un joli moment


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine