Magazine Culture

Cinéma : A fond, la critique

Publié le 03 janvier 2017 par Framboise32

Cinéma : A fond, la critique

Comédie française de Nicolas Benamou avec José Garcia, Caroline Vigneaux, André Dussollier, Charlotte Gabris, Jérôme Commandeur, Vincent Desagnat, Florence Foresti

Synopsis : Une famille embarque dans son monospace flambant neuf, au petit matin, afin d’éviter les embouteillages pour les vacances d’été. Tom, le père, enclenche son régulateur de vitesse électronique sur 130 km/h. Au moment où une dernière bourde de Ben, le beau-père, pousse Julia, excédée, à demander qu’on fasse demi-tour, Tom s’aperçoit qu’il ne contrôle plus son véhicule. L’électronique de bord ne répond plus, la vitesse est bloquée à 130 km/h. Toutes les manœuvres pour ralentir la voiture emballée restent sans effet. Une voiture folle, six passagers au bord de la crise de nerfs et un embouteillage monstre qui les attend à moins de deux cents kilomètres de là...

Le film est sorti le 21 décembre 2016 . Il est distribué par Wild Bunch Distribution. La bande annonce et les infos sont  ici

A fond c’est le « Speed » français mais traité de façon décalée et humoristique (dans l’idée pas dans la qualité). Le début du film est un peu fastidieux. On fait la connaissance de la famille et de son encombrant grand-père.

Quand la voiture toute neuve, fierté du père de famille,  file sur l’autoroute avec tout son système automatique défectueux, le film démarre vraiment. Les scènes les plus farfelues fusent sans être crédibles mais c’est assumé. Tout est « trop ». Le jeu des acteurs, en particulier celui du père et du grand père, le scénario catastrophe, … Le scénario et Les dialogues sont pauvres. L’écriture est paresseuse. Mais l’action et la lourdeur arrivent à  retenir notre attention. En fait, le film a plutot un effet crispant. Les scènes les plus irréalistes s’enchainent. On n’y croit jamais. Mais on rit, surtout avec les apparitions de Florence Foresti, Vincent Desagnat et de Jérome Commandeur.Des rôles ou chacun excelle mais c’est appréciable

José Garcia est à l’aise dans le rôle, caricatural mais comme rien n’est crédible on « accepte ».Et puis c’est le genre de rôle ou on a l’habitude de le voir.Caroline Vigneaux, la mère,  est plus modérée. Celui que l’on remarque dans un rôle en contre emploi est André Dussolier, même si on fatigue sur la fin. Florence Foresti est égale à elle même. Jérome Commandeur et Vincent Desagnat font une apparition remarquée dans deux rôles qui leur conviennent parfaitement

A fond est une comédie poussive. Le constat est aussi stupide que le film :  L’ensemble est « nul » mais c’est en cela qu’il plait. Ce n’est pas la comédie de l’année il ne faut pas pousser non plus


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine