Magazine Culture

Encore des expressions. Là je me méfie : J’en donnerais ma tête à couper

Publié le 03 janvier 2017 par Memphis
572) Ma iête à couper
“Ma tête à couper si je mens”,”je te le jure sur ma tête”, “la tête sur le billot je n’en démordrais pas”… Que j’en ai entendu des menteurs les prononcer ces paroles ! Des gens sans foi ni loi qui n’hésitent pas à se parjurer dans les minutes qui suivent.
  • En tête, les politiques bien sûr.
  • A croire qu’ils n’ont pas de tête, que la mémoire leur fait défaut.
  • Eux se payent allègrement notre tête avec leurs promesse électorales.
  • Quitte à ce que ceux qui les ont suivi n’aient plus qu’à se cogner la tête contre les murs, déçus, ruinés.
  • Oui, je sais ils sont un peu mes têtes de Turc. J’en ai pas mal après eux et je ne me prive pas pour le dire…
  • Leurs initiatives non programmées coûtent souvent les yeux de la tête.
  • A se demander s’ils ont bien la tête sur les épaules, s’ils ont pour deux sous de jugeote.
  • Ils foncent bille en tête
  • On peut leur dire ce qu’on veut, parle à mon cul ma tête est malade. Ça glisse comme sur des plumes de canard.
  • De vraies têtes de mule.
  • Et avec ça prétentieux, des têtes à claques…
  • …qui ont de plus attrapé la grosse tête.
  • Mais pensent-ils quelques fois qu’ils ont une épée de Damoclès suspendue au dessus de la tête : la chute dans les sondages compromettant leur réélection ?

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Memphis 1532 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine