Magazine Culture

40 règles de base de l’orthographe française (partie 2)

Publié le 03 janvier 2017 par Jean-Vincent Voyer @JVVoyer
40 règles de base de l’orthographe française (partie 2)

Une double présentation, académique et musicale, sérieuse et ludique, de 40 règles de base de l'orthographe, sources inépuisables de fautes d'orthographe ! En cette partie 2, voici donc 5 règles de plus.
(lien pour revoir ou découvrir la partie 1 - Les 10 premières règles)

Comment choisir entre " ce " ou " c' ", et " se " ou " s' " ?
Une question à se poser, peut-on conjuguer, oui, ou non ?

Si c'est oui, je choisir " se " ou " s' ".

Exemples : Pierre se lève (Je me lève, tu te lèves !). Annie s'est coupée (Je me suis coupé). Paul s'est assis. (Ils se sont assis).

Si c'est non, je choisir " ce " ou " c' ".

Exemples : C'est moi. Ce sont eux. Ce canard. Ces canards. C'est très beau !

Maintenant, il y a deux autres solutions, plus sympathiques...

40 règles de base de l’orthographe française (partie 2)

Suivre le vol de la mouche ! Mais oui," La mouche Tsé-Tsé " .
Ou bien plonger au plus profond des mers, pour y rencontrer" La baleine et le cachalot ". Bon voyages !

La phrase qui contient " ces " ou " ses ", entre lesquels il faut choisir, il faut la mettre au singulier. Dans ce cas, si le singulier me permet de remplacer par son ou sa, j'écris ses. Mais si je peux remplacer par ce, cet, cette, j'écris ces.

Exemples :
Ces canards sont bien nourris. (" Ces ", car, au singulier, la phrase devient " Ce canard est bien nourri ". On peut le montrer).
Ses canards sont bien nourris. (" Ses ", car au singulier, la phrase devient " Son canard est bien nourri ". Le canard de la fermière).
Ces poules vont boire. (" Ces ", car, au singulier, la phrase devient " Cette poule va boire ", on peut la montrer). Ses poules vont boire. ("Ses ", car, au singulier, la phrase devient " Sa poule va boire ", la poule de la fermière)

A noter : Ses, à elle, à lui..., ce sont ses canards, à la fermière, au fermier. Ces, ceux-ci, ceux-là... Ce sont ces canards, que je montre.

Encore une chance de rencontrer " la mouche tsé-tsé " , ou, d'aller nager avec " la baleine et le cachalot ". Et, c'est simple, ces rencontres dissiperont tous ses doutes !

Comment choisir entre " la " et " l'a ", mis devant un verbe ? Le verbe est à un temps simple, c'est " la " : Le verbe est à un temps composé, c'est " l'a " :
elle la voit, ils la voient, nous la verrons (sauf si le verbe commence par un " a " ! Il l'achète, elle l'apporte, nous l'avalons)
elle l'a vu, ils l'ont vu, nous l'avons vu.

Et " là ", avec accent ? Si " là " peut être remplacé par " ici ", c'est " là ", oui, " ici ", qu'il faut mettre l'accent !

Exemples : " Viens là ! Viens ici ! ", " Pose le pain là, pose le pain ici " ", " il y a une faute, là ? Il y a une faute, ici ? "

Compliqué ? Alors, pour améliorer son orthographe de façon plus simple et joyeuse, " La, là, l'a, l'as ! ". Et chantez juste !

S'il est possible de remplacer par " lui ", " leur " est singulier devant un verbe. Je leur donne à boire. Je lui donne à boire.
Je leur conseille. Je lui conseille.
Je le leur montre. Je le lui montre.

Devant un nom, il s'accorde en nombre avec le nom (mais pas en genre : " leur " n'a pas de féminin)

Leur pomme est sucrée. Leurs pommes sont sucrées.

En rassemblant le tout, on obtient : il faut leur donner (...lui donner, donc singulier) leurs chaussettes (devant un nom, s'accorde en nombre, donc pluriel, mais pas en genre !).

40 règles de base de l’orthographe française (partie 2)
Voilà, ce sont les règles d'orthographe sur ce sujet !
Il est vrai que je n'aime pas trop les énumérations de règles sorties de tout contexte, car il faut les apprendre, et, apprendre l'orthographe de cette façon, ce n'est pas facile !
Une petite fable ? Voici" A la bonne heure ! "

Différences orthographique selon que le son est suivi d'un nom ou d'un temps composé.

ma + nom m'a + temps composé
mon + nom m'ont + temps composé
ta + nom t'a + temps composé
ton + nom t'ont + temps composé

Ma poupée est jolie. Il m'a volé ma poupée. Mon vélo rose. Ils m'ont abîmé mon vélo rose. Ta mère est jolie. Ta mère t'a pris par la main. Ton livre est intéressant. Ils t'ont demandé de leur prêter ton livre.

40 règles de base de l’orthographe française (partie 2)
" Taratata ! " . Oui, c'est vrai, cette imitation de trompette est plus joyeuse que la règle d'orthographe exposée ci-dessus... et c'est à partir de cette imitation de trompette que l'on va distinguer "t'a ", "ta ", " m'a ", " ma "... avec tous les tontons ! Allez, " Taratata " !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Vincent Voyer 1268 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines