Magazine Amérique latine

Le Bicentenaire de la Traversée des Andes : à Mendoza, c'est parti [Actu]

Publié le 06 janvier 2017 par Jyj9icx6

Le Bicentenaire de la Traversée des Andes : à Mendoza, c'est parti [Actu]

En haut, la grosse photo montre une plage de l'Atlantique
aux montagnards mendocins
En bas, l'hommage au drapeau des Andes


Hier à Mendoza, au pied des Andes, dans le grand ouest argentin, un hommage a été rendu au drapeau des Andes pour le bicentenaire de sa bénédiction solennelle sur la grand-place de l'ancienne ville, celle d'avant le tremblement de terre d'avril 1861 (1).
Il y a deux cents ans, l'armée des Andes défilait sous son drapeau dans les rues de la capitale de la vaste province de Cuyo où le général José de San Martín la constituait depuis deux ans, depuis que de l'autre côté des montagnes, le Chili était retombé aux mains des contre-révolutionnaires.
C'est une année de célébrations qui s'ouvre dans l'ouest du pays. Dans dix jours, on fêtera à Las Heras, sur ce qu'il reste du camp d'instruction du Plumerillo, l'anniversaire du départ de l'armée qui partait vers le Chili pour ce qui allait ressembler à D-Day de la guerre d'indépendance.
Mendoza conserve avec un soin religieux, dans un temple civique situé au pied du palais provincial, l'authentique drapeau cousu et brodé par les patriciennes de la ville à la demande de San Martín le jour de Noël 1816 : l'immense bannière est très émouvante, avec ses taches de sang encore visibles et le pompon du bonnet phrygien qu'un coup de sabre a fait sauter sur le champ de bataille de Chacabuco, dans les environs de Santiago, le 12 février 1817. Il y a deux ans, j'ai eu l'honneur de visiter ce sanctuaire national où les photographies sont interdites (les selfies aussi) par respect et pour ne pas soumettre le vénérable tissu à l'agression des flashes... Ce drapeau, qui est aussi celui de la Province de Mendoza (plus petite que l'ancienne Cuyo), a été remis à Mendoza par San Martín lui-même.

Le Bicentenaire de la Traversée des Andes : à Mendoza, c'est parti [Actu]

Hier, Los Andes faisaient leur une avec cette image d'Epinal
en forme de triptyque sur le départ de l'armée des Andes
pour gagner le camp d'instruction d'où la campagne allait être lancée le 15 janvier
Cliquez sur l'image pour une haute résolution


L'histoire est à lire dans San Martín à rebours des conquistadors que j'ai publié aux Editions du Jasmin en décembre 2012. Il s'agit, et j'en ai quelque fierté, de la seule biographie historique de San Martín dans la langue de Molière.
Pour en savoir plus : lire l'article de Los Andes sur l'anniversaire du défilé militaire d'il y a deux siècles lire l'article de Los Andes sur la cérémonie d'hommage au drapeau de l'armée des Andes, la Bandera de los Andes.
(1) Cette ancienne Plaza Mayor a été réaménagée. Sur les plans de la ville, vous la retrouverez sous le nom de Area Fundacional. C'est très bien fait et il y a un très beau musée sur le passé de la ville qui s'est reconstruite, un peu plus loin que son berceau, et avec des normes antisismiques.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2680 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte