Magazine Cuisine

Céréales, mais d’où vient l’orge ?

Par Marieduclain
Céréales, mais d’où vient l’orge ?

On parle de blé, on plébiscite le riz, mais qui pense à l'orge ? Priméal remet sur le devant de la scène (culinaire) la troisième céréale la plus cultivée en France, aussi résistante que polyvalente. Orge, orge mondé, orge perlé, découvrez les trésors nutritionnels de l'une des plus anciennes céréales domestiquées !

L'orge, une céréale historique

Les plus anciennes traces d'orge cultivée sont datées de 15 000 ans, retrouvées dans le Croissant fertile formé par l'Égypte, la Phénicie et la Mésopotamie. Durant l'antiquité, la céréale était considérée comme la meilleure alimentation des sportifs, athlètes et gladiateurs en ayant fait la clé de voûte de leur régime. Sa présence est même attestée en Chine, quelques 5000 ans plus tôt !

Parmi les plus anciennes céréales domestiquées par l'homme, l'orge est une céréale rustique, capable de s'adapter à tous les types de climat, de la chaleur des tropiques aux montagnes du Tibet. Quant à l'anecdote qui fait briller en société, notez que si " orge " est féminin, on écrit " orge mondé " et " orge perlé " au masculin !

Que devient l'orge ?

Si l'orge est connue, c'est avant tout pour son rôle-clé dans la bière. L'orge germée produit du malt, l'ingrédient de base de la bière, mais également du whisky et d'autres boissons alcoolisées. Et qui n'a jamais entendu parler des sucres d'orge, traditionnellement constitués d'un mélange de sucre et de tisane d'orge ? Ces deux exceptions mises à part, la céréale est, aujourd'hui, en grande partie produite pour l'alimentation animale.

Elle fait pourtant partie de l'alimentation humaine depuis des millénaires. Non comestible à l'état naturel, il suffit de lui retirer son enveloppe pour obtenir l'orge mondé, qui conserve le son et le germe. L'orge perlé, quant à lui, est poli pour retirer la couche de son et peut être moulu pour produire de la farine. Résultat ? L'équivalent du riz complet et du riz blanc, l'orge mondé étant plus nutritif, l'orge perlé plus rapide à cuire et facile à manger.

Quels bienfaits pour l'orge ?

Particulièrement riche en fibres solubles, l'orge est réputée plus digeste que le blé, notamment. Elle participe à la qualité du transit intestinal et apporte au passage des vitamines B, ainsi que de nombreux nutriments : zinc, sélénium, fer, phosphore, magnésium ou cuivre. Elle contient également huit acides aminés essentiels sur les neufs nécessaires à l'homme, et aide à réduire les risques de diabète et de cholestérol en régulant le taux de sucre dans le sang. On retiendra, toutefois, que l'orge mondé, ayant conservé le son et le germe, est bien plus riche que l'orge perlé, qui perd une partie de ses nutriments lors du polissage.

Comment cuisiner l'orge ?

Spécialiste des soupes et ragoûts, l'orge mondé assure également en gratin, mélangé à une variété de légumes, champignons en tête. Une fois rincé, il cuit dans l'eau en quarante-cinq minutes.

L'orge perlé, lui, se cuit comme du riz, dans de l'eau durant une trentaine de minutes. Et se décline idéalement en salades mélangées, poêlées pilaf, risottos fondants, frittata au four, mijotés en tous genres ou même puddings et salades sucrées !

Céréales, mais d’où vient l’orge

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marieduclain 700 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte