Magazine Bd

Pat Perna et Fabien Bédouel – Forçats, Dans l’enfer du bagne

Par Yvantilleuil

Pat Perna et Fabien Bédouel – Forçats, Dans l’enfer du bagneAprès l’excellent « Kersten, le Médecin d’Himmler », le scénariste Pat Perna et le dessinateur Fabien Bedouel se retrouvent pour un nouveau diptyque, qui se déroule dans l’enfer du bagne de Cayenne.

Toujours sur fond historique, les deux auteurs s’attaquent cette fois aux destins croisés d’Eugène Dieudonné, l’anarchiste condamné au bagne à perpétuité pour un crime qu’il n’a pas commis,
et d’Albert Londres, grand reporter venu dénoncer les conditions de détention inhumaines des forçats. Tandis qu’il croupit dans un cachot suite à sa deuxième tentative d’évasion, Eugène Dieudonné reçoit la visite du reporter français Albert Londres.

Du flash-back montrant comment Eugène Dieudonné se retrouve accusé d’être le quatrième complice de la Bande à Bonnot lors du braquage de la Société Générale, aux conditions de détention épouvantables, en passant par les tentatives d’évasion, les deux auteurs livrent à nouveau un récit historique romancé particulièrement réussi. En s’appuyant sur des personnages historiques, ils restituent avec brio la dure réalité de cette prison à ciel ouvert où la durée de vie moyenne n’excède pas cinq ans et où les prisonniers sont prêts à payer pour attraper la lèpre ou la tuberculose, dans l’espoir de s’extraire de l’enfer du bagne en passant quelques jours tranquilles à l’infirmerie.

Le trait anguleux et réaliste de Fabien Bedouel (« L’Or et le Sang ») et l’utilisation de grands à-plats noirs contribuent à retranscrire l’ambiance suffocante et inhospitalière de cet univers carcéral sans pitié.

Vivement la suite !

Ils en parlent également : Jérôme


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yvantilleuil 3360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines