Magazine Cuisine

Réhabilitons les pâtes côté santé !

Par Marieduclain
Réhabilitons les pâtes côté santé !

On a tout dit des pâtes, en particulier du mal, chasse au gluten oblige. La nutrition les remet heureusement peu à peu au premier plan, une bonne nouvelle pour les gourmands comme pour la santé ! Priméal vous dit tout sur un allié santé bien trop souvent négligé.

Les mille bienfaits des pâtes

Mille, on exagère, mais tout de même... Désormais plébiscitées par les spécialistes de la nutrition, les pâtes, comme les féculents en général, sont indispensables à un régime alimentaire varié. La raison ? Elles contiennent des glucides complexes, plus lentement assimilés. Une mine d'or dans une alimentation le plus souvent riche en sucres rapides, parfois cachés, qui fournissent de l'énergie sur le long terme. Si vous êtes sujet(te) aux fringales et aux coups de fatigue, misez sur les pâtes !

Les pâtes complètes, pour leur part, sont également riches en fibres, essentielles pour le transit intestinal. Le secret des amateurs ? Privilégier des pâtes al dente, les vitamines se diluant dans l'eau lors d'une cuisson trop longue.

Des pâtes à tous les styles

Raviolis farcis, coquillettes blanches ou spaghettis complets, filières 100% France ou pâtes bio, les déclinaisons sont sans fin et c'est tant mieux. Les pâtes s'adaptent à tous les goûts et même à tous les besoins, offrant une portion supplémentaire de fibres pour les complètes, une dose de vitamines pour les tagliatelles à la spiruline... ou un vrai coup de boost nutrition avec des pâtes aux farines mélangées !

Une astuce idéale pour marier les bienfaits du blé aux pois cassés, haricots rouges ou lentilles corail, diminuer les quantités de gluten avec l'épeautre, le quinoa ou la châtaigne ... voire même le faire disparaître avec des pâtes au sarrasin. Qui oserait encore dire que toutes les pâtes se ressemblent ?

Les idées reçues sur les pâtes

Les pâtes font grossir

Faux ! S'il est un cliché à la vie dure, il s'agit bien de lui. Les spécialistes sont pourtant aujourd'hui unanimes, les pâtes, comme tous les féculents, ne font grossir que consommées en excès. Les pâtes en elles-mêmes jouent un rôle indispensable dans l'équilibre nutritionnel et positif sur la ligne, en augmentant la satiété et en supprimant les fringales. Le problème viendrait plutôt des ajouts faits aux plats ou des quantités ingérées... Autrement dit, pour des pâtes santé, zappez le fromage et les sauces grasses !

Les pâtes n'apportent rien

Diabolisées et méprisées, on a dit des pâtes qu'elles étaient bonnes mais sans intérêt nutritionnel... à tort. Toutes les pâtes fournissent vitamines et minéraux, certaines plus que d'autres. Si vous cherchez à faire le plein, choisissez-les complètes ou semi-complètes et cuisez-les al dente, tout simplement.

On consomme trop de pâtes

Les français consomment entre 7 et 9 kg de pâtes par an. Une moyenne plus qu'honorable nous plaçant dans les dix premiers consommateurs mondiaux, mais loin derrière les 28 kg annuels des italiens ! La bonne moyenne ? Une portion de féculents à chaque repas, en changeant de variétés de féculents comme de variétés de pâtes.

Il faut mettre de l'huile dans l'eau des pâtes

Encore une légende sans fondement ! Ajouter de l'huile dans l'eau des pâtes n'a aucune utilité et ne les empêche pas de coller. Mieux vaut les faire cuire al dente, puis ajouter un filet d'huile une fois les pâtes égouttées. L'ajout de sel dans l'eau, en revanche, n'est pas une légende, apportant saveur et tenue.

Réhabilitons pâtes côté santé

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marieduclain 238 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte