Magazine Culture

1397. Et tout à coup, il eut terriblement envie de faire quelque chose. Un chose énorme. Une chose absolument terrifiante. Une chose abominable. *

Publié le 14 janvier 2017 par Samarian
* citation tirée du livre garantie sans spoilers.1397. Et tout à coup, il eut terriblement envie de faire quelque chose. Un chose énorme. Une chose absolument terrifiante. Une chose abominable. *La potion magique de Georges Bouillonde Roald Dahléditions Folio Junior
De quoi ça parle: Un grand-mère ça fait des gâteaux, des bisous baveux, ça emmène au mini-golf ... Georges bouillon a une grand-mère, qui est plutôt du genre sorcière. Et une sorcière ça boit des potions magiques, non? En tout cas Georges pense que ça pourrait être la solutions.
La quatrième de couverture:
La recette serait simple: tout ce qu'il verrait de coulant, gluant ou poudreux, il le jetterait dans le chaudron.
Pourquoi j'ai choisi ce livre:
1397. Et tout à coup, il eut terriblement envie de faire quelque chose. Un chose énorme. Une chose absolument terrifiante. Une chose abominable. *
C'est le livre du mois pour le challenge du faramidable anniversaire, organisé par Chicky Poo.
Ce que j'en ai pensé:Je suis un peu partagée avec ce livre. J'ai adoré le début. Toute la partie ou on découvre l'affreuse grand-mère, qui vaut quand même son pesant d'or. C'est rare d'avoir une grand-mère aussi détestable dans la littérature jeunesse. J'ai adoré la création de la première potion, de découvrir son action. Et puis à partir de là, l'histoire est à mon gout un peu retombée comme un soufflet. 
ATTENTION, JE RACONTE LA SUITE
J'ai trouvé le papa incroyablement vénal, son intérêt de vouloir recréer la potion pour gagner de l'argent ne m'a pas plu. Le fait de tester les potions sur les poules et leurs effets m'a paru hyper classique et sans surprise. Et puis dans cette seconde partie la grand-mère passe tellement au second plan. Je pensais que son changement la rendrait plus méchante, elle aurait pu. Mais non, elle s'adoucit presque et fini par perdre son intérêt pour disparaitre complètement.
Une lecture en demi teinte pour moi donc. Surprenant pour du Roald Dahl.
Conclusion : COUP DE CŒUR - EXCELLENT - TRÈS BIEN-  BIEN - PASSABLE – JE N'AI PAS AIME   
...............................................
Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Samarian 134 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine