Magazine Culture

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire – La Série TV

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

J’ai lu les premiers romans de Lemony Snicket, mais je n’ai jamais vu le film avec Jim Carrey, c’est donc avec une très grande curiosité que j’ai commencé à regarder la série dérivée sur Netflix.

⭐ Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire de Mark Hudis

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire – La Série TVCréée par : Mark Hudis
Année : 2017
Première diffusion en France : 13 Janvier 2017
Avec : Neil Patrick Harris, Malina Weissman, Louis Hynes, Patrick Warburton, Cobie Smulders…
Nationalité : Américaine
Genre : Aventure, Drame, Fantastique
Statut : En production
Format : 50 minutes
Nombre d’épisodes : 8 pour la saison 1.

Synopsis :

À la suite de l’incendie du manoir Baudelaire et de la mort de leurs parents, Violette, Klaus, et Prunille se retrouvent orphelins.

Monsieur Arthur Poe, le directeur de la banque où est entreposée la grande richesse de la famille, est donc chargé de confier les enfants au parent le plus proche de Monsieur et Madame Baudelaire : le comte Olaf. Un sinistre acteur égoïste et vantard, qui ne cherche qu’à se débarrasser des enfants et mettre la main sur leur fortune familiale.

Les trois enfants vont devoir traverser différentes aventures dans l’espoir d’empêcher la réussite du diabolique comte mais aussi pour sauver leurs vies, constamment en danger.


La Bande Annonce


Ca donne quoi ?

Bon je n’ai vu que les deux premiers épisodes et d’emblée, je peux vous dire que je suis mitigée pour le moment. Pourtant, il y a du très bon dans cette nouvelle série ! Déjà, il est vrai qu’elle respecte très bien l’univers des romans, ainsi que sa narration ! Oui, rappelez-vous l’écrivain Lemony Snicket n’hésite pas à s’intégrer dans l’histoire en narrant les terribles aventures de ces pauvres orphelins.

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire – La Série TV

Lemony Snicket interprété par Patrick Warburton

Nous le retrouvons donc dans la série lui aussi. Pour quelqu’un qui n’a pas lu les livres, cet aspect là peut sans doute déstabiliser dans un premier temps ou surprendre (on se croirait presque dans les contes de la Crypte), mais personnellement, je trouve que cela lui confère beaucoup de charme et cela souligne aussi tout l’aspect décalé de la série.  Et puis, il y a le générique qui d’entrée de jeu, vous annonce la sauce – pour ma part, c’est une très belle surprise !

Indéniablement, le ton bien que sardonique, – la série est placée sous le signe de l’humour noir et décalé –, reste résolument bon enfant en surface. Toutefois, avec du recul, on peut se dire que ce que vivent les enfants Baudelaire est résolument horrible !

Ces deux premiers épisodes nous mettent dans l’ambiance.

Les enfants qui perdent leur parents dans un incendie, vont vivre chez un homme cruel et sans âme qui n’hésitera pas à vouloir épouser une enfant, pour faire main-basse sur leur fortune. Même si c’est drôle, décalé et piquant, ça fait quand même pas mal réfléchir. Cela dit, c’est aussi ce qui a fait le succès des livres.

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire – La Série TV

Il n’arrive que des choses horribles à ses enfants, souligné et mis en avant par un narrateur incroyablement sarcastique ou parfois, on se demande s’il n’en rajoute pas un peu trop.

On retrouve dans le rôle du Comte Olaf, le très pétillant Neil Patrick Harris, souvenez-vous du Bro Code dans How I Meet Your Mother ! On retrouve aussi d’autres acteurs plus ou moins connus mais malgré tout, j’ai eu du mal à m’immerger dedans.

Harris joue un Olaf en demi-teinte, que j’imaginais plus « monstrueux » et un peu plus vieux, toutefois il n’est pas mauvais (pas Olaf, Harris, parce que le Comte Olaf, lui, est terriblement méchant !), mais il faut que je m’y fasse. Concernant les trois enfants, ils sont très convaincants et la petite Prunille est adorable.

Et sinon, est-ce que ça vaut le coup d’être vu ?

Je dirais que oui, par curiosité et puis l’ensemble n’est pas mauvais, même si j’ai trouvé un peu trop souvent le temps long ! Pas mal de scènes vides qui ne servaient à rien. L’esthétique de la série est très jolie, cela me rappelle aussi une autre que j’avais adoré, Pushing Daisy, mais pour le reste, je suis mitigée.

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire – La Série TV

Les Orphelins Baudelaire avec le bébé Prunille, Violette et Klaus


La Désastreuse Galerie d’Images


les-desastreuses-aventures-des-orphelins-baudelaire-010 les-desastreuses-aventures-des-orphelins-baudelaire-011 Lemony Snicket Lemony Snicket les-desastreuses-aventures-des-orphelins-baudelaire-002 les-desastreuses-aventures-des-orphelins-baudelaire-001 les-desastreuses-aventures-des-orphelins-baudelaire-003 les-desastreuses-aventures-des-orphelins-baudelaire-005 les-desastreuses-aventures-des-orphelins-baudelaire-007 les-desastreuses-aventures-des-orphelins-baudelaire-008 les-desastreuses-aventures-des-orphelins-baudelaire-009 les-desastreuses-aventures-des-orphelins-baudelaire-006

J’ai lu les premiers romans de Lemony Snicket, mais je n’ai jamais vu le film avec Jim Carrey, c’est donc avec une très grande curiosité que j’ai commencé à regarder la série dérivée sur Netflix.

⭐ Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire de Mark Hudis

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire – La Série TVCréée par : Mark Hudis
Année : 2017
Première diffusion en France : 13 Janvier 2017
Avec : Neil Patrick Harris, Malina Weissman, Louis Hynes, Patrick Warburton, Cobie Smulders…
Nationalité : Américaine
Genre : Aventure, Drame, Fantastique
Statut : En production
Format : 50 minutes
Nombre d’épisodes : 8 pour la saison 1.

Synopsis :

À la suite de l’incendie du manoir Baudelaire et de la mort de leurs parents, Violette, Klaus, et Prunille se retrouvent orphelins.

Monsieur Arthur Poe, le directeur de la banque où est entreposée la grande richesse de la famille, est donc chargé de confier les enfants au parent le plus proche de Monsieur et Madame Baudelaire : le comte Olaf. Un sinistre acteur égoïste et vantard, qui ne cherche qu’à se débarrasser des enfants et mettre la main sur leur fortune familiale.

Les trois enfants vont devoir traverser différentes aventures dans l’espoir d’empêcher la réussite du diabolique comte mais aussi pour sauver leurs vies, constamment en danger.


La Bande Annonce


Ca donne quoi ?

Bon je n’ai vu que les deux premiers épisodes et d’emblée, je peux vous dire que je suis mitigée pour le moment. Pourtant, il y a du très bon dans cette nouvelle série ! Déjà, il est vrai qu’elle respecte très bien l’univers des romans, ainsi que sa narration ! Oui, rappelez-vous l’écrivain Lemony Snicket n’hésite pas à s’intégrer dans l’histoire en narrant les terribles aventures de ces pauvres orphelins.

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire – La Série TV

Lemony Snicket interprété par Patrick Warburton

Nous le retrouvons donc dans la série lui aussi. Pour quelqu’un qui n’a pas lu les livres, cet aspect là peut sans doute déstabiliser dans un premier temps ou surprendre (on se croirait presque dans les contes de la Crypte), mais personnellement, je trouve que cela lui confère beaucoup de charme et cela souligne aussi tout l’aspect décalé de la série.  Et puis, il y a le générique qui d’entrée de jeu, vous annonce la sauce – pour ma part, c’est une très belle surprise !

Indéniablement, le ton bien que sardonique, – la série est placée sous le signe de l’humour noir et décalé –, reste résolument bon enfant en surface. Toutefois, avec du recul, on peut se dire que ce que vivent les enfants Baudelaire est résolument horrible !

Ces deux premiers épisodes nous mettent dans l’ambiance.

Les enfants qui perdent leur parents dans un incendie, vont vivre chez un homme cruel et sans âme qui n’hésitera pas à vouloir épouser une enfant, pour faire main-basse sur leur fortune. Même si c’est drôle, décalé et piquant, ça fait quand même pas mal réfléchir. Cela dit, c’est aussi ce qui a fait le succès des livres.

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire – La Série TV

Il n’arrive que des choses horribles à ses enfants, souligné et mis en avant par un narrateur incroyablement sarcastique ou parfois, on se demande s’il n’en rajoute pas un peu trop.

On retrouve dans le rôle du Comte Olaf, le très pétillant Neil Patrick Harris, souvenez-vous du Bro Code dans How I Meet Your Mother ! On retrouve aussi d’autres acteurs plus ou moins connus mais malgré tout, j’ai eu du mal à m’immerger dedans.

Harris joue un Olaf en demi-teinte, que j’imaginais plus « monstrueux » et un peu plus vieux, toutefois il n’est pas mauvais (pas Olaf, Harris, parce que le Comte Olaf, lui, est terriblement méchant !), mais il faut que je m’y fasse. Concernant les trois enfants, ils sont très convaincants et la petite Prunille est adorable.

Et sinon, est-ce que ça vaut le coup d’être vu ?

Je dirais que oui, par curiosité et puis l’ensemble n’est pas mauvais, même si j’ai trouvé un peu trop souvent le temps long ! Pas mal de scènes vides qui ne servaient à rien. L’esthétique de la série est très jolie, cela me rappelle aussi une autre que j’avais adoré, Pushing Daisy, mais pour le reste, je suis mitigée.

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire – La Série TV

Les Orphelins Baudelaire avec le bébé Prunille, Violette et Klaus


La Désastreuse Galerie d’Images


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67457 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines