Magazine Cinéma

Anges & démons (2009) ★★★★☆

Par Olivier Demangeon @critiks_moviz
ANGES & DÉMONS (2009) ★★★★☆

Synopsis : Une antique confrérie secrète parmi les plus puissantes de l'Histoire, les " Illuminati ", qui s'était jurée autrefois d'anéantir l'Église Catholique, est de retour. Cette fois, elle est sur le point de parvenir à son but : Robert Langdon, expert en religions d'Harvard, en a la certitude. Langdon va rencontrer Vittoria Vetra, une scientifique aussi belle que mystérieuse. Cette fois, il sait à qui il se confronte. Cette enquête diabolique est un piège, chaque secret est une clé, chaque révélation un danger...

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Ron Howard
Scénaristes : Akiva Goldsman, David Koepp
Acteurs : Tom Hanks, Ewan McGregor, Ayelet Zurer, Stellan Skarsgård, Pierfrancesco Favino, Nikolaj Lie Kaas, Armin Mueller-Stahl
Musique : Hans Zimmer
Genre : Mystère, Thriller
Durée : 2 heures et 18 minutes
Date de sortie : 13 mai 2009 (France)
Année de production : 2009
Sociétés de production : Imagine Entertainment, Panorama Films, Skylark Productions
Distribué par : Columbia Pictures
Titre original : Angels & Demons
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : " Angels & Demons " ou " Anges & Démons " pour la distribution française, est un thriller américain datant de 2009, réalisé par Ron Howard, à qui l'on doit également " Au Coeur de l'Océan " (2015). Ce film est basé sur le roman du même nom de Dan Brown, paru en 2000. Il s'agit également d'une suite au film " Da Vinci Code " (2006) également réalisé par Ron Howard, et le deuxième épisode de la série de films dédiés aux aventures de Robert Langdon. Les acteurs principaux sont Tom Hanks, qu'on a pu voir dans " Le Pont des Espions " (2015), Ewan McGregor, qu'on a pu voir dans " Un Traître Idéal " (2016), Ayelet Zurer, qu'on a pu voir dans " Angles d'Attaque " (2008), et Stellan Skarsgård, qu'on a pu voir dans " Avengers " (2012).

En 2003, Sony a acquis les droits cinématographiques ainsi que de En mai 2006, à la suite de la sortie de l'adaptation du premier film, " The Da Vinci Code à travers un accord avec l'auteur Dan Brown. Da Vinci Code " (2006), Sony a engagé le scénariste Akiva Goldsman, également auteur de l'adaptation du premier volet, pour adapter Anges & Démons. Le tournage devait originellement commencer en février 2008 pour une sortie en décembre 2008, mais en raison de la grève du Writes Guild of America, la production a été repoussée pour une sortie au 15 mai 2009. David Koepp a réécrit le scénario avant le début du tournage.

Le réalisateur Ron Howard a choisi de traiter Angels & Demons comme une suite du film précédent, plutôt que comme une préquelle, puisque beaucoup avaient lu le roman après The Da Vinci Code. Il aimait l'idée que Robert Langdon, le personnage principal, avait déjà vécu une première aventure et en était devenu une personne plus confiante. Ron Howard était également plus à l'aise pour prendre des libertés avec l'adaptation de l'histoire parce que le roman était moins populaire que Da Vinci Code.

Le tournage a commencé le 4 juin 2008 à Rome sous le faux titre de Obelisk. Les cinéastes avaient programmé trois semaines de tournage sur place. Le reste du film fut tourné aux Sony Pictures Studios à Culver City, en Californie. Les responsables de l'Église catholique romaine ayant jugé " Da Vinci Code " offensant, ont interdit le tournage dans leurs églises, de sorte que ces scènes ont été tournées chez Sony. Le Palais de Caserte a fait office de doublage pour l'intérieur du Vatican, et la Biblioteca Angelica a été utilisée pour représenter la Bibliothèque du Vatican. Certaines scènes furent réalisées à l'Université de Californie, à Los Angeles en juillet.

Une nouvelle fois, " Anges & Démons ", comme son prédécesseur, a reçu des critiques mitigées de la part de la presse spécialisée, jugeant le scénario improbable et ridicule. Le film a rapporté près de 466 millions de dollars de recettes mondiales pour un budget de 150 millions de dollars.

De la première histoire, finalement, il ne reste que le personnage de Robert Langdon, incarné par Tom Hanks. Le premier volet était profondément centré sur l'aspect historique à travers un jeu de piste qui permettait d'interpréter, de revisiter l'histoire. Dans ce second volet, le personnage de Robert Langdon, est beaucoup plus en mouvement. Il doit agir. Il ne pas s'arrêter et expliquer les faits, les origines, les textes en s'arrêtant, en se posant de manière réfléchie. Il doit tout faire dans l'action. Mais l'intelligence du scénario réside dans l'habilité à développer l'opposition entre la modernité et l'antiquité ainsi que la technologique contre la foi. Cette approche permet d'avoir des tonalités complètement différentes entre les deux histoires.

Le personnage de Robert Langdon a donc évolué, ce qui permet à Tom Hanks de disposer d'un rôle plus énergique, et d'enchaîner les scènes sur un rythme plus soutenu. Il fait cette fois équipe avec Ayelet Zurer, qui incarne le Dr. Vittoria Vetra. L'actrice est plus discrète et son rôle est moins prépondérant que ne l'était celui d'Audrey Tautou. L'attention est cependant plus marquée sur Ewan McGregor qui interprète le personnage du Père Patrick McKenna, le Camerlingue de la Sainte Église. Son personnage est déterminant et la prestation de l'acteur est excellente. Stellan Skarsgård dispose d'un personnage antipathique, le commandant Maximilian Richter, chef de la Garde Suisse.

La photographie est très réussie et les décors sont magnifiques. La reconstitution des lieux saints est époustouflante et donne une dimension et une atmosphère particulière, comme il y règne souvent lorsque l'on pénètre dans une église.

" Anges & Démons " a fait l'objet d'une édition en DVD ainsi qu'en Blu-ray, paru le 7 octobre 2009 chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, " Anges & Démons " est une très bonne suite, mais au demeurant, peut également être abordé facilement sans avoir pour autant visionné le premier opus de cette franchise. L'histoire est plaisante et le métrage est très rythmé. L'intrigue est au rendez-vous et le suspense reste entier quant à définir qui tire les ficelles de ce plan machiavélique. La distribution offre de plaisantes prestations, avec en tête Tom Hanks et Ewan McGregor. La photographie est très agréable et les reconstitutions des lieux originels sont impressionnantes. Un film qui, s'il ne réconciliera pas certaines personnes avec le christianisme, reste un agréable divertissement.

Bande-annonce :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Demangeon 202 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines