Magazine Côté Femmes

Les concerts Eveil de l'orchestre Colonne, le Classique à porter des enfants

Publié le 16 janvier 2017 par Steph2
Hier, nous avons assisté pour la première fois à un concert Eveil de l'orchestre Colonne, salle Wagram dans le 17ème. La pièce jouée était le Concerto pour violon de Tchaïkovski.
Ces concerts Eveil sont donnés à destination des enfants. Ils ont lieu un dimanche par mois et propose deux sessions, l'une à 10h et l'autre à 11h30. J'avais opté pour la seconde pour éviter qu'on est besoin de se presser un dimanche matin.
Les concerts Eveil de l'orchestre Colonne, le Classique à porter des enfants
Une fois arrivé dans la salle, il y avait déjà des musiciens et des instruments sur la scène. Il n'en fallait pas plus pour intriguer les garçons qui sont allés voir de plus près les contrebasses, les timbales et observer les musiciens.
Les lumières se sont baissées, l'orchestre s'est installé, le soliste Paul Rouger et le chef d'orchestre Arie Van Beek sont entrés.
L'orchestre Colonne est un orchestre parisien célèbre, formé en 1873 et ce l'un des premiers orchestres en France à se former. C'est un orchestre symphonique. La plupart des musiciens sont jeunes et issus des meilleures formations.
Avant de jouer, le violoniste et le chef d'orchestre ont expliqué ce qu'était un concerto, la place du soliste et présenté le compositeur. Ensuite ils ont expliqué le premier mouvement et l'orchestre a joué les deux thèmes.
Dans ce mouvement, il y a une cadence, ils ont aussi expliqué ce que c'était et le rôle de ce passage où l'orchestre se tait pour laisser le soliste montrait sa virtuosité. C'était passionnant, le ton était plein d'humour et les garçons ont bien accroché.
Ils ont joué le premier mouvement qui était absolument sublime.
Les concerts Eveil de l'orchestre Colonne, le Classique à porter des enfants
Il y a un grand écran derrière la scène qui permet de voir de plus près certains musiciens lorsqu'ils jouent.
Avant d'attaquer le second, une pièce plus lente, le soliste et le chef d'orchestre ont à nouveau expliqué des éléments du morceau mais aussi présenté les altos et donné des indications sur le violon comme ce qu'était un vibrato ou une sourdine.
Après avoir joué ce second mouvement, ils ont  repris la parole pour expliquer le troisième. C'était passionnant pour les enfants mais aussi pour les grands. Le public a été invité à chanter les basses jouées par les violoncelles.
Toutes ces explications n'ont rien de pompeuses, c'est très drôle, on sent une vrai complicité entre les différents membres de l'orchestre et l'ambiance qui s'en dégage est légère, bienveillante avec une vraie envie de partager leur art avec le jeune public.
Le Concerto fut magnifiquement interprété et je me suis dit qu'il y avait bien trop longtemps que je n'avais pas écouté de musique classique. Les sensations et les sentiments qu'elle procure sont uniques au monde et j'étais ravie de permettre aux enfants de vivre ce moment.
Le Môme (7 ans) a adoré. Il a ri aux explications et à battu la mesure avec ses pieds et ses mains pendant les morceaux. Il avait retenu à la fin du concert tous les instruments et beaucoup d'autres éléments. Il a été aussi emballé que moi et m'a demandé si nous reviendrons bientôt. Il s'est promis de faire plus attention aux cuivres la prochaine fois car il a eu du mal à les entendre et à les voir.
Les concerts Eveil de l'orchestre Colonne, le Classique à porter des enfants
Pour Little Marmot, ce fut un peu plus compliqué. Il a été très attentif au premier mouvement mais il s'est un peu agité au second en me répétant qu'il s'ennuyait. Certains enfants à côté de nous se levaient et s'énervaient un peu. Je crois qu'il aurait adoré les rejoindre mais je n'ai pas cédé. Je pense que ces concerts servent aussi à montrer aux petits quel comportement un tel lieu et un tel spectacle exigent d'adopter, on peut rire, on peut chuchoter et poser des questions mais on ne peut pas courir et se traîner par terre. Il a réussi à se reconcentrer pour le 3eme qu'il a écouté bien sagement sur mes genoux. Le petit jeu de chant des basses entre les deux derniers mouvements lui a permis de se recentrer sur le concert. Les discussions entre les mouvements sont vraiment une bonne technique pour permettre aux enfants à la fois de souffler et d'être à nouveau captivé.
N'hésitez pas à tenter l'expérience avec des petits, les concerts Eveil sont vraiment fait pour ça. C'est vraiment très pédagogique.
Après le spectacle, nous sommes retournés revoir les instruments sur la scène avec des hautboïstes très gentilles qui jouaient le thème du lac des cygnes.
Ce concert fut une expérience géniale et j'ai très envie de la renouveler au mois de février.
Ce matin, lorsque les garçons se sont levés, j'ai mis le Concerto en musique de fond, Little Marmot  m'a regardé en disant : "Mais c'est le concert d'hier !" et il était ravi de l'entendre à nouveau.
Les places sont à 10 euros pour les moins de 12 ans et 12 euros pour les plus grands. La salle Wagram est situé au 39-41, avenue de Wagram dans le 17ème.
Le prochain concert aura lie le 26 février avec l'ouverture du Barbier de Séville de Rossini et Piccolo Saxo et Compagnie, on y sera et vous ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Steph2 11754 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte