Magazine Autres musiques

Laissez donc le cœur de Chopin tranquille !

Publié le 23 juin 2008 par Philippe Delaide

Après la tentative rocambolesque (et avouons-le, plutôt ratée) de reconstituer le visage de JS Bach (cf. note du 30 mars 2008), la communauté scientifique continue à s'acharner sur les compositeurs de musique.

Il s'agit cette fois de Frédéric Chopin, avec l'ambition d'effectuer un prélèvement sur son cœur, conservé dans du cognac depuis près de 160 ans, afin de démontrer que le compositeur serait mort de la mucovicidose.

Eh bien ! Nous voilà bien avancés !

L'objectif des scientifiques polonais se veut éminemment positif. Le professeur Cichy qui dirige cette mission déclare : "Si nous pouvons prouver que Chopin souffrait de mucoviscidose, ce serait une très grande inspiration pour nos malades, en particulier les enfants, savoir qu'ils pourraient aussi accomplir quelque chose de grand comme lui".

Pour plus de précisions, lien direct vers un article tout frais de TV5.org.

Je vous laisse vous faire votre propre appréciation sur la pertinence d'une telle initative.

Pour ma part, je recommande surtout d'écouter et de jouer (si l'on peut) du Chopin sans se soucier le moins du monde de la nature exacte du mal qui l'avait atteint.

Je vous propose le fameux prélude opus 28 en ré bémol majeur N°15 dit la "goutte d'eau" qui reste bien l'une de mes pièces préférées (interprétation de Vladimir Horowitz) :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippe Delaide 1912 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte