Magazine Musique

Le retour du vinyl

Publié le 22 janvier 2017 par Antoine Dubuquoy

Le retour du vinyl

Je pose la galette noire brillante sur la platine. Je saisis précautionneusement le bras entre le pouce et l'index et dépose délicatement le saphir sur le bord extérieur du disque. Des craquements délicieusement familiers envahissent l'espace pendant quelques instants. Bruits de bottes. Premier riff. Je viens de me lancer dans l'écoute de Never Mind The Bollocks, Here's The Sex Pistols. Dans sa version 33T. Que je viens d'acheter. Presque 40 ans après sa sortie dans les bacs. Un album que je n'ai eu qu'en K7, un album déterminant, un album fondamental dans mon panthéon musical personnel. Un album, un groupe, pierre angulaire de ma passion pour la chose rocknrollienne. Et pourtant, quand je l'ai écouté pour la première fois, le groupe avait splitté depuis déjà un an. Les bases du mythe étaient posées. Revenons à 2017. Le rayon disques vinyls de la Fnac commence a occuper de l'espace. Il réoccupe l'espace perdu. Celui des CD s'étiole. Qui achète encore des CD? J'ai perdu presque tous les miens (Histoire racontée ici-même il  a quelques mois. Histoire d'un désarroi). J'ai ressorti ma platine. J'ai exhumé de la cave mes disques. J'ai repris goût à la manipulation des pochettes, ces grands formats aux graphismes travaillés. Sur lesquels il n'était même pas utile de se tuer les yeux pour déchiffrer des paroles souvent cryptiques... Je me rappelle parfaitement des deux derniers disques que j'avais acheté, avant de basculer dans le tout CD. 1988, Peepshow de Siouxsie & the Banshees, Rattle & Hum de U2. Deux albums tout à fait décents. Tout à fait écoutables, même 28 ans plus tard. Et réécoutés. 

28 ans entre deux achats d'un même produit. Etonnant, non? Sans parler des recherches effectuées dans les bacs des brocanteurs, des disquaires spécialisés. Avec la petite jouissance de la redécouverte. Bien sûr, tous ces albums mythiques, j'en possède déjà les versions numérique. Il y a eu le basculement radical vers le CD qui était l'innovation absolue de la fin des 80s. Plus besoin de se lever, de retourner le disque. On pouvait zapper l'inévitable morceau qu'on aimait pas sur un album. Le CD on le baladait partout, c'était simple. Le mp3 a tout balayé. Avec l'iPod, j'ai TOUT numérisé, j'ai téléchargé. Je les ai tous testés, les Napster, Kaazaa, eMule, j'en oublie. Il y a eu les torrents et le téléchargement frénétique, les intégrales. Il y avait toujours un grand malade pour mettre en ligne un répertoire avec 40 albums de Neil Young, des dizaines d'heures de live de Springsteen. Des raretés, aussi. Bref, le grand supermarché. L'accumulation de matos au coeur des disques durs. Des centaines de Go de musique. Au hasard d'une lecture en mode aléatoires, on redécouvrait une pépite oubliée. Tiens j'avais ça... j'avais oublié. 

Mais revenons au vinyl. Etrange idée. La grande galette noire. Avec sa pochette cartonnée. Le plaisir de se replonger dans les lyrics, de retrouver des sensations anciennes. J'ai déniché chez un disquaire le premier album des Pretenders. Quelques titres mémorables, Stop Your Sobbing, Brass In Pocket. La frange de Chrissie Hynde, le Perfecto rouge, les mitaines de dentelle noire... J'ai dégoté sur eBay le New Gold Dream de Simple Minds, un album qui m'avait marqué à sa sortie. Pas mal diffusé par Bernard Lenoir. Des titres mémorables qui ont hanté les nuits des années 80, Someone Somewhere in Summertime... J'ai réécouté l'envoutant 17 Seconds de Cure. A Forest et son climat lugubre et aérien. J'ai flippé en réécoutant Subway Song, avec ce hurlement glaçant qui clôt le morceau, cette histoire sinistre... She dare not turn around... J'ai réécouté London Calling. Album d'époque, acheté 5£ outre-Manche. Je vois bien le moment où je vais progressivement racheter tous les albums punk - new wave des mes 15 ans... Une obsession comme une autre. Je vais me mettre en quête du premier Marquis de Sade, du premier Taxi Girl, de quelques Jam, Costello, Jackson, Joy Division, PIL, Stranglers... J'en frémis à l'avance. Pas de collectionnite, pas de recherche - pour l'instant de machins rarissimes numérotés... Même si un Metal Box d'origine me tenterait...

Affaire à suivre.  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Yoko Ono : de retour à New York

    Yoko retour York

    Le Daily Mail publie aujourd’hui sur son site internet des photos prises ce lundi à l’aéroport JFK de New York. On y aperçoit Yoko Ono, veuve de John Lennon.... Lire la suite

    Par  Ludovic Danteny
    CULTURE, MUSIQUE
  • WW le retour...

    retour...

    14kg perdus entre septembre et Fevrier...avec ma méthode favorite, weight wtacher.... Depuis Mars, j'ai décroché....des jours avec, des jours sans....et ce... Lire la suite

    Par  Chrissyv
    CUISINE, CUISINE MINCEUR
  • Top presque Crop

    presque Crop

    Bonjour à tous et à toutes, Aujourd’hui je vous présente un petit look tout tranquillou shooté au bord d’un petit lac tout mignon où j’étais l... Lire la suite

    Par  Thal
    CÔTÉ FEMMES
  • De retour !

    Bonjour mes petits fennecs des neiges ! Aujourd'hui, j'ai le plaisir (ou pas) de vous annoncer que je suis rentrée du Japon. Lire la suite

    Par  Mrsswadloon
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Premier match et première défaite des U23 face au Honduras.

    Pour leur premier match aux Jeux Olympiques depuis 1980, l'Algérie a mal commencé son tournoi, les joueurs de l'entraineur suisse Schurmann ont perdu face au... Lire la suite

    Par  Kabyliesport
    SPORT
  • Anne Roumanoff fait son retour !

    Anne Roumanoff fait retour

    Après une tournée dans toute la France, Anne Roumanoff est de retour à l’Alhambra depuis le mardi 26 juillet 2016 et jusqu’au dimanche 15 janvier 2017 pour son... Lire la suite

    Par  Ohmyhomme
    CONSO, MODE HOMME
  • Officiel : Pogba de retour vers Manchester United .

    Officiel Pogba retour vers Manchester United

    Après des semaines de discussions, c'est désormais officiel maintenant, Paul Pogba est de retour à Manchester United. En faisant revenir l'international françai... Lire la suite

    Par  Kabyliesport
    SPORT

A propos de l’auteur


Antoine Dubuquoy 2764 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine