Magazine Culture

Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.

Par Richard Le Menn
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.

Un peu de tendresse cela ne peut faire que du bien... même s'il ne s'agit que de porcelaine... Mais il est question aussi de beauté, de savoir-faire, de délicatesse, de finesse, de recherche de perfection, à savourer dans l'exposition Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle, au Musée des Avelines (Musée d'Art et d'Histoire de Saint-Cloud) jusqu'au 19 mars 2017 !

Cette exposition nous offre à contempler deux cents pièces de porcelaine tendre produites à la manufacture de Saint-Cloud entre 1695 et 1766, avec des exemples provenant du musée et pour la majorité issus de prêts.Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle. Elle nous explique leur naissance, son inspiration, le caractère innovant de cette céramique avec la création de formes originales amenant ou issues d'usages naissants et tout un vocabulaire ornemental novateur. Ce nouvel art de vivre nous est révélé à travers des sections consacrées à la table, au service des boissons chaudes, aux objets de toilette et de 'bagatelles', aux vases d'ornement et à la sculpture.

Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.
Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle.

Depuis que l'Occident découvre la porcelaine chinoise, il ne cesse de chercher le secret de cette pâte d'un blanc très pur. Ce n'est qu'au tout début du XVIIIe siècle que l'alchimiste allemand J.-F. Böttger perce ce secret et fait fabriquer de la porcelaine à pâte dure à Meissen. Avant cela on se contente d'en importer de grandes quantités d'Orient, ou d'en imiter les formes et les décors sur des faïences. L'exposition commence par un exemple de porcelaine chinoise du XIIe siècle dont on peut admirer la finesse et la transparence. On invente aussi un genre nouveau de porcelaine, dite tendre car se rayant. Contrairement à la dure, sa formule ne contient pas de kaolin qui est l'ingrédient magique ! Mais elle est tout de même d'une très grande beauté. Les premiers exemples de fabrication de porcelaine tendre s'observent en Italie avec la porcelaine Médicis produite quelques années autour de 1580. En France cela commence à Rouen avec la manufacture de Louis Poterat, à partir de vers 1673-1678 jusque vers 1696, dont l'exposition offre un exemple rare. Une véritable production commerciale débute quelques années plus tard à Saint-Cloud (aux alentours de 1678/90). C'est vers 1693 que celle-ci est portée à sa perfection sous la direction des frères Chicanneau qui en fabriquent jusqu'en 1766. Les autres centres de production de porcelaine tendre en France sont : Chantilly (1725-1800), Lille (une fabrique de pâte tendre s'installe dans cette ville dès le début du XVIIIe siècle à laquelle succède en 1784 une fabrique de pâte dure), Mennecy-Villeroy (1734/1748-1773), Bourg-la-Reine, Sceaux (manufacture de faïence fondée en 1748 ou 9 qui fait aussi de la porcelaine tendre), Vincennes (fondée en 1738 qui déménage à Sèvres en 1756,Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle. avec dès 1738 les premiers essais de création de porcelaine dure au château de Vincennes).

La Mesure de l'Excellence La Mesure de l'Excellence


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Richard Le Menn 304 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines