Magazine Beaux Arts

Patrimoine : Dans l’antre des Chartrons

Publié le 24 juin 2008 par Bordeaux7
Un nouveau musée, qui ouvrira jeudi prochain, invite à voyager au cœur des caves des Chartrons et de l’histoire des négociants en vin bordelais

Certains Bordelais connaissaient bien le 41 rue Borie pour avoir fréquenté l’ancien musée Calvet, fermé il y a désormais cinq ans. Ses trois caves voûtées de 33 mètres de long seront de nouveau ouvertes au public. Depuis 2007, des bénévoles de l’association Bordeaux Historia Vini œuvrent pour redonner vie à ces lieux historiques. «Tout a commencé lorsque le négociant Grégory Pecastaing s’est installé au 41 rue Borie. Pendant la coupe du monde de rugby, il a vu défiler des Irlandais désireux de visiter cette demeure construite par leur compatriote Francis Burke vers 1720» explique Marie-Chantal Leboucq, membre de Bordeaux Historia Vini. «L’idée a alors germé de relancer un musée en le tournant résolument vers l’histoire du négoce bordelais». Ouvert à l’occasion de la Fête du vin, ce musée invitera à découvrir l’évolution du métier de négociant du Moyen-âge à nos jours. Des panneaux retraceront la saga des grandes familles. Des objets leur appartenant seront également présentés : vaisselle Vieillard, encriers, carnets de notes, lettres de correspondance... ». Un petit film d’animation en 2D, autour d’un tableau de Pierre Lacour peint en 1804, permettra de ressentir l’atmosphère régnant sur le port au début du XIXe siècle. Des témoignages actuels de négociants viendront compléter cette animation visuelle. «On trouvera également des explications sur la tonnellerie et la révolution du soufre, du matériel ancien, des bouteilles et étiquettes... Avec, au final, une dégustation de vins... de négociants, bien sûr», précise Anne-Sophie Germain, chargée de la communication. Ce musée privé n’a pour l’heure obtenu aucun soutien financier public. « Il y a une réticence des décideurs politiques alors que, pourtant, aucun lieu de visite sur l’histoire du vin à Bordeaux n’existe. C’est comme s’ils niaient l’influence culturelle de l’histoire du négoce, son impact sur l’artisanat, les artistes, l’architecture et l’esprit de la région», se désole Marie-Chantal Leboucq.
Marianne Peyri
Pratique
« Cellier des Chartrons », 41 rue Borie. Ouverture du 26 juin à octobre, tous les jours de 10h à 18h. De novembre à mars, ouvert du mardi au samedi de 10h à 18h et le dimanche de 14h à 18h. Tarifs : 7 euros (adulte) -3,5 euros (enfants, étudiants). Tél. : 05 56 90 19 13.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog