Magazine Beaux Arts

L'été assaisonné des Salinières

Publié le 24 juin 2008 par Bordeaux7
Théâtre
Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas pour le théâtre des Salinières qui soufflera bientôt ses dix bougies. Pour la première fois, le théâtre privé de la rue Buhan reste ouvert une partie de l'été et propose deux pièces bordelaises du mardi au vendredi et tapas pour les intéressés. Un pari pas forcément risqué pour le directeur Frédéric Bouchet. "L'idée est consécutive au plus gros succès de l'année chez nous, "Le sexe de l'escargot" en décembre dernier. En tournée, il se passait vraiment quelque chose de particulier. Cela me touche d'autant plus qu'il s'agit de la première oeuvre que j'ai écrite. Comme il s'avérait impossible de la jouer la saison prochaine, on la reprend les jeudi et vendredi" explique celui qui est aussi comédien et metteur en scène. Le début de la semaine est lui réservé à "L'emmerdeuse", d'un autre comédien issu des Salinières, Thierry Margot. Elle raconte la soirée d'un gérant de bistrot qui voit débarquer une basque espagnole fâchée avec les bonnes manières. La salle qui accueille près de 40 000 personnes à l'année, mise donc une nouvelle fois sur le divertissement, n'en déplaise aux détracteurs. "Comme nous ne sommes pas subventionnés, nous sommes obligés de proposer des pièces qui ont fait leurs preuves comme celles de Feydeau. Pour cet été, le risque est très minime, je ne m'attends pas à faire le plein sur les 280 places mais on compte sur le bouche à oreille. Cela marche pour les autres, alors pourquoi pas ici ?". Après avoir développé la tournée des spectacles dans le département, le directeur planche déjà sur une nouvelle pièce "La part des anges" et espère doubler la fréquentation à Bordeaux. A la rentrée, le succès promet en tout cas d'être au rendez-vous avec "La vie de chantier" d'un certain... Dany Boon. Frédéric Bouchet l'assure, il a demandé les droits bien avant les Ch'tis "Si j'avais attendu la sortie du film, je n'aurais jamais eu de réponse !" Pour venir la voir, il faudra débourser dès septembre un euro de plus que d'habitude.

Carine Caussieu

L'été des Salinières du 24 juin au 16 juillet, théâtre des Salinières, tarif unique : 16€. Infos : www.theatre-des-salinières.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte