Magazine Culture

Takuboku Ishikawa – Cette tristesse…

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Takuboku Ishikawa – Cette tristesse…Cette tristesse – chacun a sa maison
comme on descend dans la tombe
je rentre et je m’endors

***

Takuboku Ishikawa (Hinoto, Japon 20 février 1886 – Tokyo 13 avril 1912)L’amour de moi (Ware o aisuru uta) – Traduit du japonais par Tomoko Takahashi et Thierry Trubert-Ouvrard – Éditions Arfuyen (2003)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 12969 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines