Magazine Culture

[Test] Fate Extella The Umbral Star : un musô à la hauteur ?

Publié le 07 février 2017 par Linfotoutcourt

La célèbre licence Fate à l'origine tourné RPG, revient à la charge avec Fate Extella The Umbral Star ! Qu'apporte le virage Musô (Dynasty Warriors, Hyrule Warriors, etc) à ce titre ?

Tape m'en mille. La première chose frappante concerne une introduction interminable aux dialogues à n'en plus finir. Elle débute un scénario bas de plafond, narré uniquement en japonais sous-titré anglais. Puis, le gameplay se dévoile enfin, et s'avère doté d'un côté très intuitif et dynamique. Défoncer des armées entières à la pelle se montre très fun. Malheureusement des soucis de caméra viennent régulièrement entacher la lisibilité de l'action. De même, si le genre musô se veut répétitif par essence, cette mouture souffre de redondances.

Le massacre perdure. Si l'univers " Fate " est bien présent en offrant un bon fan service, ce dernier se traduit à l'écran par des graphismes vieux de 10 ans, surtout pour une Playstation 4. Un système de craft/compétences et plusieurs modes de jeux (Main Story, Side Story, Free Battle) ne suffisent pas à rattraper le tout. Si le jeu possède un bon contenu, le dernier rejeton des studios Marvelous AQL n'apporte finalement pas grand chose à la saga.

En conclusion, Fate Extella The Umbral Star fait figure de soft lambda parmi une montagne de Musô de meilleure facture !

(Visited 10 times, 10 visits today)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 81773 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine