Magazine Cinéma

Les enquêtes du département v: profanation (2014) ★★★★☆

Par Olivier Demangeon @critiks_moviz
LES ENQUÊTES DU DÉPARTEMENT V: PROFANATION (2014) ★★★★☆

Synopsis : En 1994, un double-meurtre défraye la chronique. La police classe l'affaire, faute de preuve... Jusqu'à l'intervention, plus de 20 ans après, du Département V : l'inspecteur Carl Mørck, et Assad, spécialisés dans les crimes non résolus. Ensemble, ils rouvrent l'affaire qui les amène à enquêter sur un des notables les plus puissants du Danemark.

Origine du film : Danemark, France, Allemagne
Réalisateur : Mikkel Nørgaard
Scénaristes : Nikolaj Arcel, Rasmus Heisterberg
Acteurs : Nikolaj Lie Kaas, Fares Fares, Pilou Asbæk, David Dencik, Danica Curcic, Johanne Louise Schmidt, Beate Bille, Søren Pilmark
Musique : Patrik Andren, Uno Helmersson, Johan Soderqvist
Genre : Mystère, Policier, Thriller
Durée : 1 heure et 59 minutes
Date de sortie : 8 avril 2015 (France)
Année de production : 2014
Sociétés de production : Det Danske Filminstitut, Eurimages, Film Väst, TV2 Danmark, Zentropa Entertainments
Distribué par : Nordisk Film Distribution
Titre original : The Absent One
Notre note : ★★★★☆

Il s'agit du deuxième film dans la franchise Department Q et il s'agit donc d'une suite au film " Notre commentaire : " Fasandræberne " pour la version originale en danois, " The Absent One " pour la distribution anglophone et " Les Enquêtes du Département V: Profanation " pour la distribution française, est un thriller policier danois datant de 2014, réalisé par Mikkel Nørgaard, qui était déjà à la réalisation du premier opus. Le film est basé sur le roman du même nom signé par Jussi Adler-Olsen. Les Enquêtes du Département V: Miséricorde " (2013).

On retrouve donc les deux mêmes acteurs principaux, soit Nikolaj Lie Kaas dans le rôle Carl Mørck et Fares Fares dans le rôle d'Assad. L'histoire débute autour du meurtre de jumeaux en 1994. L'enquête va mener les deux enquêteurs vers un groupe d'étudiants d'un internat situé à proximité des lieux du crime. Une nouvelle fois, l'enquête va impliquer des personnalités qui vont tenter de freiner la progression des investigations.

L'intrigue est une nouvelle fois au rendez-vous, les indices se mettent progressivement en place. La dernière partie du film étant dédiée à la localisation des différents antagonistes et leur neutralisation. On peut une nouvelle fois regrettée une certaine naïveté de la part du personnage de Carl Mørck, qui paye de sa personne. Le rythme est un peu plus rapide que lors du premier épisode de cette série. L'ambiance est également beaucoup plus sombre, et nous invite plus dans l'introspection des personnages.

On peut distinguer deux formes de troubles de la personnalité, qui toutes deux prennent naissance dans l'enfance des sujets. La violence, le sadisme sont fortement implantés dans les principaux antagonistes de cette histoire. Une violence jamais punie qui offre de surcroît une impression de supériorité et d'impunité. De l'autre côté, le personnage de Kimmie (Danica Curcic) est profondément marqué par son avortement forcé et son amour d'adolescente violemment trahi par celui à qui elle s'était offerte corps et âme.

Le duo formé par Nikolaj Lie Kaas et Fares Fares fonctionne toujours aussi bien que dans le premier film de cette franchise. D'un côté, le personnage de Carl Mørck est taciturne, impulsif, limite violent. De plus dans ce métrage, on découvre qu'il serait également suicidaire. De l'autre côté, le personnage d'Assad est plus posé, calme, réfléchi tout en se rangeant finalement toujours aux idées de son chef de file.

Fares Fares qui interprète le rôle d'Assad a reçu l'Oscar danois pour sa performance en tant que meilleur acteur dans un rôle de soutien aux 32e Robert Awards et le film a reçu le prix du public lors de cette même cérémonie.

" Les Enquêtes du Département V : Profanation " a fait l'objet d'une édition en DVD ainsi qu'en Blu-ray, paru le 8 août 2015 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, " Les Enquêtes du Département V: Profanation " est un très bon thriller policier qui s'inscrit parfaitement dans la suite du premier film. Cependant, il est tout à fait possible d'aborder ce métrage directement sans avoir vu le précédent. L'intrigue est bonne et le rythme est relativement soutenu. L'histoire est intéressante et la mise en scène laisse suffisamment de place au développement des personnages. La photographie est sombre pour venir coller à l'atmosphère du métrage. Le duo central fonctionne bien. Un épilogue violent et enflammé.

Bande-annonce :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Demangeon 202 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines