Magazine Culture

Julia Jacklin, l’australienne qui nous réconcilie avec le folk !

Publié le 11 février 2017 par Swann
DÉCOUVERTE - Julia Jacklin a publié son premier album en octobre 2016 et vient d'entamer sa tournée européenne. L'occasion de découvrir, sur scène, le folk de la jeune australienne.

Elle est australienne. Elle joue du folk. C'est beau. Voilà l'essentiel à savoir sur Julia Jacklin ! Ou pas ... Car depuis Angus & Julia Stone, jamais l'Australie ne nous avait fait écouter un folk aussi doux. Et la presse ne s'y est pas trompée. Elle a été dithyrambique avec Don't Let The Kids Win, le premier album de Julia Jacklin. " Un mélange d'Angel Olsen et Sharon Van Etten " pour les uns, " Un album folk-rock sublimé par des paroles empathiques et une voix délicate " pour d'autres, ou enfin " Une Cat Power avec des sonorités bluegrass ".

Pour ma part, je suis en accord avec les spécialistes folk. Oui Julia Jacklin a du Cat Power dans l'âme. Non pas la voix, très loin de l'écorchée Chan Marshall, mais dans la musicalité, très simpliste et à la Moon Pix : guitare électrique en mode folk, batterie en écho et voix douce. Voulu ou non, Julia Jacklin se la joue Cat Power, le côté dépressif en moins. Ecoutez " Motherland ", " LA Dream " ou " Same Airport, Different Man " pour comprendre la similitude musicale et non vocale avec l'américaine.

Hormis la similitude avec ses aînées, Julia Jacklin a déjà tout d'une grande artiste. Son premier album est garanti 100% folk-rock, 100% beauté, 100% mélodieux. On ne s'ennuie à aucun moment. Aucun titre n'est en trop. Don't Let The Kids Win est une ode à l'évasion. Une ode à partir loin de toute civilisation, à se perdre dans la nature, et vivre une expérience Into The Wild. Car oui, à la fin de l'album, j'ai eu envie de chanter, au coin du feu avec Kristen Stewart, " Angels from Montgomery " (un classique country folk de John Prine).

Si vous n'êtes pas encore convaincu à 100%, je vous conseille de regarder le dernier clip de la jeune australienne, " Coming Of Age " (le plus rock de l'album), ou d'aller la voir en live, le mardi 21 février, en première partie d'Andy Shauf !

Julia Jacklin sera en concert au Café de la Danse, à Paris, le 21 février 2017.
Don't Let The Kids Win, premier album de Julia Jacklin, sorti le 7 octobre 2016, chez Transgressive Records.

À LIRE AUSSI : La (belle) session acoustique du samedi # 121 : Julien Baker

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Swann 77583 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte