Magazine Culture

Cinquante nuances plus sombres : les cinq pires moments du film

Publié le 11 février 2017 par Linfotoutcourt

Si Cinquante nuances plus sombres est un échec cinématographique de renom ( retrouvez notre critique), il n'en compte pas moins des scènes ridicules à en pleurer. Retour sur les cinq pires moments du deuxième opus de la pire saga de l'histoire du septième art...

Attention spoilers !

Le retour de la soumise

Anastasia n'était, bien évidemment, pas la première à se faire cravacher le fessier telle une pouliche échevelée, mais jusqu'ici, on ne connaissait pas les précédentes. Ce n'était pas plus mal, d'ailleurs. Ce nouveau volet nous présente la flippante Leila, mi-chienne mi-soumise. Poignet entaillé, regard malade et long cheveux sombres, on a l'impression de revenir dans le mauvais délire de Suicide Squad...

Alors qu'elle rentre dans son appartement, Miss Steele découvre la folle avec un revolver à la main. Un petit cri de surprise forcé plus tard (à contretemps de surcroit), on est encore mort de rire ! Dakota devait nous faire peur, pas nous amuser. On salue néanmoins la tentative. Si l'actrice n'a aucune chance aux Oscars, elle pourra cependant faire un malheur aux Razzies ! Franchement, on a encore mal pour elle !

Comme si cela n'avait pas suffi à tuer la scène, Mr Grey en rajoute ! Il faut quand même qu'il y ajoute sa touche personnelle. C'est alors, qu'après cette tentative d'assassinat ratée, Leila se fait réprimander par le riche sadique. Elle termine donc à genoux, façon caniche, pendant que Cricri lui caresse la tête sans pression. Affligeant.

(Visited 57 times, 57 visits today)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 69321 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine