Magazine Culture

Neruda, film de Pablo Larraín

Publié le 12 février 2017 par Onarretetout

402140

Étrange film. La voix off, au début, m’intrigue. Qui parle ? Qui raconte Neruda, appuyant ses propos d’images qu’on pourrait croire réalistes ? Qu’est-ce que c’est que cette fiction qui prend ce qu’elle veut de ce qu’on sait de l’histoire et en fait un arrangement à sa façon ? Mais, plus encore, ce n’est pas un récit à une seule voix, il y a au moins deux narrateurs : le sénateur-poète (Luis Gnecco) qui veut être traqué et le policier (Gael Garcia Bernal) qui le traque. Leur lien : des romans policiers semés par le premier sur les lieux où il passe et qu’il laisse à l’intention du second.  Et c’est une femme qui nous dira, le moment venu, ce qu’il en est du réel et de la fiction. Certes, à la fin, on ne sait pas bien ce qu’il faut penser de ce personnage bourgeois et jouisseur que dépeint le policier, ni si ce dernier a vraiment existé. Mais qu’importe : les mots du poète sont repris par les gens et pas tant ses poèmes d’amour, à quoi il est réduit au début du film, que ses textes de révolte (« J’exige un châtiment », par exemple) qu’il envoie pendant sa cavale de par le monde. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onarretetout 2909 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine