Magazine Culture

Links de Natzuki Kizu

Par Fildediane @fildediane

Links de Natzuki KizuTitre : Links

Auteur : Natzuki Kizu

Éditeur : Taïfu Comics

Genre : Manga, Yaoi

Nombre de pages : 240

Fiche Bibliomania

4ème de couverture :

« 8 hommes, 4 couples… certains se connaissent depuis plusieurs années, d’autres depuis seulement quelques jours. Chacun à son histoire, mais tous se retrouvent dans le fait qu’une simple rencontre a bouleversé le cours de leur existence. Links est l’histoire de ces 4 couples réunis par le destin. Une destinée qui leur a accordé la possibilité de vivre une histoire qu’ils n’auraient pu imaginer avant et (re)trouver, peut-être, un sentiment qui reste unique à chacun
Sekiya X Shibata
Sekiya, un animateur radio souffrant d’un trouble de la personnalité évident, ne cesse d’être courtisé par Shibata, un homme adorable, mais ne parvient pas à exprimer la tristesse qui le hante.
Yahiko X Akiha X Un certain homme
Depuis la mort de son ancien amant, Akiha, le patron d’un café, n’arrive plus à se lancer pleinement dans une relation. C’est toujours le cas avec Yahiko qui l’aime pourtant envers et contre tout.
Kameda X Ogikawa
Kameda et Ogikawa ont sympathisé grâce à un chat abandonné. Prenant soin de ce dernier, ils passent des jours paisibles a priori sans ambiguïté aucune.
Sado X Nakajô
Même s’ils n’arrêtent pas de se disputer, Nakajô et Sado passent pour un couple. Seulement, comme Nakajô sait qu’il ne pourra jamais vraiment conquérir Sado, il se résigne et reste près de ce dernier tout en essayant de le détester. »

Mon avis :

Tout d’abord merci à Livraddict et les Éditions Taïfu Comics pour m’avoir accordé ce partenariat 🙂 Et m’avoir fait découvrir Natzuki Kizu.

Pour ceux qui ne savent pas, un manga Yaoi c’est un genre d’œuvres de fiction centré sur les relations sentimentales et/ou sexuelles entre personnages de sexe masculin.

L’histoire et les personnages :

Un peu plus de la moitié du manga sert à nous présenter  les 4 couples, leur début, leurs déboires, leurs difficultés et leur tendresse… Leur histoire quoi 🙂

Quand Shibata rencontre Sekiya, il ne le lâche plus. Fervent admirateur de l’animateur radio qu’est Sekiya, Shibata ne ménage pas ses efforts pour devenir son ami. Shibatat ne se rend pas tout de suite compte qu’il trouble fortement Sekiya, avec son entrain, sa joie, ses prévenances. Quand à Sekiya il est nerveux, soupe au lait et désespère de pas pouvoir exprimer ses sentiments clairement.

Akiha ne se remet pas vraiment de la mort de son ancien petit-ami. Quand Sado lui conseille d’essayer d’aimer à nouveau. Au bout d’un an de deuil, il semble peut-être prêt à ouvrir son coeur à Yahiko qui l’aime par dessus tout, et reste patient quoi qu’il arrive.

Kameda trouve Ogikawa, endormi avec un petit chat, sur le trottoir sous la pluie. Il décide de les aider et les ramène chez lui. Au fur et à mesure des jours, de doux sentiments se tissent entre les deux hommes, Ogikawa adore la cuisine de Kameda, et Kameda adore la présence d’Ogikawa… et leur petit chat …

La relation de Sado et Nakajo est plus compliquée, plus brute. Ils se disputent souvent, mais leur relation possède ce petit quelque chose qui fait qu’ils ne peuvent pas se séparer. A la suite d’un tragique accident de voiture, mêlant son frère à une famille yakuza, la famille de Nakajo, Sado se retrouve seul. Alors il décide de rendre visite à Nakajo à l’hôpital puis plus tard, ils se retrouveront dans le même lycée… Une relation étrange basée sur la reconnaissance, la disparition du frère de Sado, va naître entre eux de façon brutale, mais leurs sentiments sont là et ils n’y peuvent rien 😉

La plume, le scénario :

Links est plutôt tourné vers la romance, des relations difficiles car encombrées du passé, de douces rencontres, des partenaires persévérants et parfois patient. Bref tout est raconté avec douceur, calme et surtout centré sur la patience. L’objectif est d’attendre que l’autre soit prêt pour une relation durable, pour une relation tout court. Certains des personnages sont tellement attentionnés c’est craquant, c’est beau, c’est chaleureux.

Les difficultés des uns sont en partie résolues par les autres … C’est 4 couples se connaissent, se fréquentent et chacun y va de son conseil, de son écoute.

Mon couple préféré serait Kameda et Ogikawa, dont la romance se passe tout en douceur, leur amour prend le temps de naître avec beaucoup de douceur. Leur relation est simple, basée sur une belle amitié au départ.

Les autres ont un peu plus de problèmes, comme tous les couples je présume. Mais le résultat est prometteur et surtout avec beaucoup de patience et de ténacité de certains. Quelque fois certaines situations sont drôle, amusantes 🙂

Chaque évolution de couple est intéressante. Par moment c’est prenant, poignant tant leur relation est forte de sentiment, de véracité et de sincérité.

Suivre la vie de ces couples d’homme était très agréable, poignante et surtout accès sur la patience et la ténacité, la persévérance.

Juste un dernier mot sur le graphisme, les personnages sont magnifiques !

En Bref :

Il est beaucoup question de persévérance, de ténacité, d’amour et d’amitié mais c’est pas du tout lourd c’est attendrissant.

Une très belle découverte pour moi !!

Je remercie Livraddict et les Editions Taïfu Comics et surtout l’auteur Natzuki Kizu pour ce partenariat !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fildediane 633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines