Magazine Amérique latine

Il y a deux cents ans aujourd'hui, San Martín et O'Higgins rendaient sa liberté au Chili [Bicentenaire]

Publié le 12 février 2017 par Jyj9icx6

Il y a deux cents ans aujourd'hui, San Martín et O'Higgins rendaient sa liberté au Chili [Bicentenaire]

Edition spéciale de la Gaceta de Buenos Aires, le 27 février 1817
pour faire connaître à toutes les Provinces Unies le succès des armes de la Patrie !
Cliquez sur l'image pour une haute résolution


Le 12 février 1817, l'Armée des Andes, sous la direction de San Martín, arrivée la veille dans les hauteurs qui surplombent Santiago, battait à plate couture les forces coloniales favorables à l'Ancien Régime, après une traversée de trois semaines dans la montagne... Le rapport de victoire que San Martín envoya à Buenos Aires à cette occasion est repris intégralement et traduit dans San Martín par lui-même et par ses contemporains, que j'ai publié aux Editions du Jasmin. Aussitôt ce rapport reçu, la Gaceta de Buenos Aires le publiait et mettait la victoire en une de son édition.

Il y a deux cents ans aujourd'hui, San Martín et O'Higgins rendaient sa liberté au Chili [Bicentenaire]

Le centenaire de la Traversée des Andes à Mendoza
dans Caras y Caretas du 24 février 1917
Cliquez sur l'image pour une haute résolution


Aujourd'hui, le bicentenaire est célébré sur le champ de bataille, en présence des deux chefs d'Etat, Michelle Bachelet pour le Chili et Mauricio Macri pour l'Argentine. Les deux chefs d'Etat ont prévu de joindre l'utile à l'agréable en tenant une rencontre politique dans l'après-midi, au palais de la Moneda à Santiago même.
On est dimanche et la presse argentine ne s'intéresse guère à cet anniversaire.

Il y a deux cents ans aujourd'hui, San Martín et O'Higgins rendaient sa liberté au Chili [Bicentenaire]

Reportage de Caras y Caretas
sur la reconstitution du centenaire de la Traversée
Edition du 3 mars 1917
Cliquez sur l'image pour une haute résolution


Il y a cents ans, l'hebdomadaire illustré Caras y Caretas n'avait pas non plus rendu compte du centenaire. D'abord parce que le Chili, cela n'intéressait guère le public à cette époque-là ! Après tout, le Chili était plus l'ennemi qu'autre chose. Ensuite, parce que l'actualité était chargée en février 1917 : entrée en guerre des Etats-Unis, villégiature à Mar del Plata de l'aristocratie nationale, carnavals aux quatre coins du pays... Sachons gérer les priorités !

Il y a deux cents ans aujourd'hui, San Martín et O'Higgins rendaient sa liberté au Chili [Bicentenaire]

A la page suivante
Dans la photo du dessous, on voit encore l'hôtel du Puente del Inca qui était encore exploité
Aujourd'hui, ce très bel établissement thermal est abandonné et tombe en ruine


Pour aller plus loin : lire l'article de La Nación qui parle de la visite de Macri au Chili mais fait le service minimum sur l'histoire lire l'article de El Zonda de San Juan, de la province homonyme, nettement plus intéressé à la commémoration lire la dépêche de Télam lire l'article de Los Andes, qui, à Mendoza, a choisi de publier un article de vulgarisation historique de bonne qualité.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2729 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte