Magazine Culture

Lettres à sa fille (1877-1902) de Calamity Jane

Publié le 13 février 2017 par Musy
Lettres à sa fille (1877-1902) de Calamity Jane

Calamity Jane Virgule Far West

Le livre :

Martha Jane Cannary est une femme hors du commun : elle s'habille en homme, monte à cheval, se bat, joue à des jeux d'argents et conduit des diligences au Far West. Elle a eu une fille, Janey avec James Butler Hickok, dit " Wild Bill ", un bandit renommé. La petite Janey a été confiée à un couple de voyageurs Jim et Helen O'Neil pour être élevée dans une "famille normale". Martha Jane Cannary dite " Calamity Jane " ne voit pas sa fille grandir alors elle lui écrit des lettres ...

Autour du livre :

Calamity Jane est un personnage historique qui continue de fasciner par son audace et son originalité.

J'étais curieuse de découvrir la " vraie " Calamity Jane à travers sa correspondance sans retour avec sa fille. On découvre une femme touchante, décidée et aimante envers une fille qu'elle verra si peu dans sa vie. Elle souhaite que sa fille grandisse loin de la réputation douteuse de sa mère.

On découvre dans les lettres de Calamity Jane, des personnages réels repris sous l'angle humoristique dans Lucky Luke ; Jack Dalton et Bell Starr ! Morris a consacré une BD à Calamity Jane, un hommage joyeux à cette femme hors du commun !

Martha Jane Cannary (Calamity Jane) est une américaine née en 1850 environ et morte en 1903

Les citations : " Ceci n'est pas censé être un journal, et il se peut même que ça te parvienne jamais, mais j'aime penser à toi en train de le lire, page après page, un jour dans les années à venir, après que je serai partie. J'aimerais t'entendre rire en regardant ces photos de moi. Je suis dans la cabane, ce soir, et fatiguée. J'ai fait 60 miles à cheval jusqu'à la poste et suis rentrée ce soir. C'est ton anniversaire et tu as 4 ans aujourd'hui. " "Hier, je suis tombée sur Jack Dalton. On dit que c'est un hors-la-loi, mais tout au fond de son coeur, il est bon. Il partagerait son dernier sou avec n'importe lequel de ses vieux copains." "Souviens-toi bien, quand tu entendras parler de Belle Starr, que ce n'est pas une parente ç moi. Souviens-t'en toujours. Je ne peux te dire pourquoi. Je t'avertis seulement que certains nous disent parentes. Elle est vieille et méchante."

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Musy 321 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine