Magazine Culture

Continuer, de Laurent Mauvignier

Publié le 14 février 2017 par Onarretetout

couverture_continuer

Un verbe à l’infinitif, ce n’est pas un état, c’est plutôt une injonction. Et, puisque le premier chapitre de ce livre nous transporte d’entrée dans les montagnes kirghizes, nous sentons bien qu’il y a une rupture, la fin de quelque chose. C’est dans les pensées, les souvenirs, les rêves de Sibylle et de Samuel, son fils, que nous apprendrons à marcher avec les chevaux. Nous sommes tenus par le licol. Quand ils renâclent, nous le sentons ; quand ils jouent, nous sommes contents. Et nous ne comprenons que peu à peu les enjeux de cette randonnée équestre dans un pays où la mère peut parler en russe, une langue de ses origines. Ce n’est pas seulement un parcours initiatique, dangereux, pour l’adolescent que la peur de l’autre mène à un discours raciste et un comportement qui préoccupe sa mère ; c’est aussi, pour elle, aller au-devant de ses angoisses, faire face à ce qui a fait d’elle cette femme qui fume trop, qu’elle n’estime plus elle-même. Et Laurent Mauvignier nous entraîne avec eux dans un pays où des hommes peuvent attaquer, où les chevaux peuvent s’enfoncer dans les marécages, où le pire peut se produire, mais aussi où les villageois vous accueillent, et vous offrent à manger et à boire, parfois beaucoup. Sibylle écrit chaque jour dans son carnet noir. Samuel pense qu’elle y raconte cette extraordinaire randonnée qu’il voudrait parfois abandonner. Il ne décolère pas, la moindre étincelle pourrait mettre le feu aux poudres. 

L’auteur mène son récit comme on mène les chevaux : tantôt patiemment, tantôt durement. Il peint la nature et les éléments pour nous y plonger, et pas moyen d’y échapper. Passée la première partie (« Décider »), je n’ai plus lâché le livre jusqu’à ses derniers mots, sentant monter la peur en Sibylle, en Samuel, et même dans les regards des chevaux.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onarretetout 3950 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine